Recherche

Agenda militant

<< Sept. 2018 >>
LMMJVSD
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Faits marquants en image

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui4474
mod_vvisit_counterHier4873
mod_vvisit_counterCette semaine21842
mod_vvisit_counterLa semaine dernière19061
mod_vvisit_counterCe mois-ci72196
mod_vvisit_counterLe mois dernier97296
mod_vvisit_counterCumul7129054

 , 



Le samedi 27 octobre
Contre l’extrême-droite
Solidarités avec les réfugiés

Depuis un an, la situation reste inchangée à Ouistreham : plus d’une centaine de jeunes qui désirent partir en Angleterre reste sur place, en espérant pouvoir traverser la Manche un jour. Ils ont survécu au pire et n’espèrent qu’une chose : se construire une nouvelle vie et gagner un peu de tranquillité.


Malgré l’hostilité des autorités et l’absence de solutions d’hébergements dignes la solidarité locale s’est organisée, développée et affirmée, fournissant nourriture, vêtements chauds et couvertures...


Face à cette situation indigne et honteuse, fleurissent çà et là des propos racistes, xénophobes, et mensongers. Le PDF, groupuscule d’extrême-droite (qui s’est déjà ridiculisé en février avec quelques dizaines de manifestants) essaie à nouveau d’occuper le terrain sur Ouistreham, en appelant à un rassemblement le 27 octobre. Ils estiment que les migrants n’ont qu’à « rentrer chez eux ». Comme si c’était possible... On ne fuit pas ainsi son pays, on ne quitte pas sa famille, pour le plaisir ou par calcul stratégique. Ce sont des êtres humains avec des droits, et il appartient à toutes et tous – au moins à celles et ceux qui gardent un peu d’humanité – de les faire respecter.

C’est pourquoi nous ne pouvons laisser l’extrême-droite occuper tranquillement la rue. Ses idées se répandent insidieusement en Europe et dans le monde, et elles continueront à le faire si elles ne rencontrent aucune résistance. Sur Ouistreham, nous ne pouvons laisser le champ libre à un discours de haine sans réagir. Surtout, il faut rappeler à toutes et tous qu’aujourd’hui en France des personnes réfugiées sont laissées à la rue et pourchassées. Les fascistes appellent à en finir avec l'errance de dizaines de personnes dans les rues de Ouistreham. Prenons-les au mot et organisons un accueil digne de ce nom !


Nous appelons donc à un

contre-rassemblement antiraciste

samedi 27 octobre, à 13h30,

à l’angle de l’avenue de la mer et de la place

Alfred Thomas (près du manège).


STOP AU HARCÈLEMENT DES MIGRANTS !

NON AUX EXPULSIONS MASSIVES !

PERSONNE À LA RUE ! IL LEUR FAUT UN ABRI !


« Toute personne a le droit de circuler librement
et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un Etat. »

Article XIII de la Déclaration universelle des droits de l’Homme (1948)



Télécharger l'appel

Idées de pancartes


 

Le samedi 27 octobre

Contre l’extrême-droite

Solidarités avec les réfugiés