Recherche

Mouvement Intra second degré

Vinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo Slider

Agenda militant

<< Avril 2019 >>
LMMJVSD
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930

Derniers articles

Faits marquants en image

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui1255
mod_vvisit_counterHier4357
mod_vvisit_counterCette semaine5612
mod_vvisit_counterLa semaine dernière27601
mod_vvisit_counterCe mois-ci80050
mod_vvisit_counterLe mois dernier91634
mod_vvisit_counterCumul7039612

 , 

Chut ! Ne le dites à personne !

 

Une anecdote ? un fait d'actualité ?

Exprimez-vous !



Chut, ne le dites à personne... ou presque!

n°7 Janvier 2019


journal SUD Education Calvados n°61 - Supplément 4 - Mai 2014Chut, ne le dites à personne... ou presque !

  • Quand l'Educ Nat devrait avoir recours à un chasseur de tête pour recruter des tuteur-rices
  • Ambiance
  • Ah… le doux monde de l'Entreprise
    (l'enseignement, on s’en contrefout maintenant)…
  • Et la Réforme Blanquer : qu’en pense le recteur ?
  • Elections
  • Elections encore
  • Election enfin : no comment !
  • Quel bonhomme ce recteur !
  • Billet d'humeur d'une brigade
  • Prélèvement à la source
  • Ambiance toujours
  • Ambiance de Noël

 

n°7 - Janvier 2019


Télécharger la confidence



Chut, ne le dites à personne... ou presque!

n°6 Septembre 2018


Chut, ne le dites à personne... ou presque !


  • Dans le 1er degré, vive la rentée !
  • Dans les collèges, grève !
  • Le « par coeur » remis à l'honneur
  • Le changement, c'est maintenant !
  • ULIS : attention ça va péter
  • Paul Doumer assassiné de nouveau : Bernard m'a tué
  • Tous-tes en grève ! Quand l'administration redéfinit le concept de « grève générale »
  • Collègues TZR, on fait des économies sur votre dos !
  • ParcourSup : on vous dit que tout va bien
  • Journée de grève interprofessionnelle le mardi 9 octobre

Lire la suite...


Chut, ne le dites à personne... ou presque !

n°5 Juin 2018


Chut, ne le dites à personne... ou presque !


  • Psy EN : SAV de ParcourSup, bonjour !
  • Blanquer à Caen – rectorat bloqué et ministre planqué
  • Blanquer à Tilly sur Seulles – Lire entre les lignes
  • 4 mois de suspension pour un avertissement
  • Ulis... revient...
  • Senghor : école priorité de la ville ?
  • Même les manifs deviennent précaires
  • Réforme des lycées pro : tous-tes apprenti-es, tous-tes soumis-es (aux patrons !)
  • Les fables de Jean... Michel Blanquer

Lire la suite...


Chut, ne le dites à personne... ou presque!

n°4 Avril 2018


Chut, ne le dites à personne... ou presque !


  • Promo  sur  les  suspensions :  tout  doit disparaître !
  • Vous  demandez  l'école  inclusive ?  Ne quittez pas… tuut… tuut… tuut...
  • SyndicToi et SyndicMoi sont sur un bateau. Le bateau coule…
  • Belle mobilisation des précaires le 5 avril
  • Faille spacio-temporelle entre les corps !
  • Quand l'administration pédale à l'envers
  • Hasard, Coïncidence ? Je ne crois pas...
  • Vous réclamez votre dû ? Ne quittez pas… tuut...tuut… tuut…

Lire la suite...

 

Chut, c'est un hors série... ou presque !

n°3 bis Décembre 2017

L’inclusion sans les moyens et sans soutien :

des personnels agissent sur leurs conditions de travail !

 

SUD Éducation Calvados leur donne la parole...

  • C’est quoi ce travail... ?

Des personnels du Calvados demandent des moyens pour pouvoir mener à bien leur travail dans leur école qui scolarise un élève dont le comportement violent nécessite un aménagement de la scolarité... Elles se sentent démunies car les équipes éducatives et le relevé d’informations préoccupantes (RIP) n’apportent pas de réponses, de même pour les alertes nombreuses depuis plus d’un an dans le registre de santé et de sécurité au travail (RSST). La présence à l'école de l'élève réduite à 1/2 temps est fractionnée sur plusieurs classes et est loin de tout résoudre. Les classes s’arrêtent de travailler lorsque l’enfant est présent. La situation était connue depuis l’an  passé. Cette année, une amplification des difficultés est constatée : violence omniprésente, mal-être de l’enfant, de ses camarades et conditions de travail pathogènes pour des personnels. La sécurité n’est plus assurée pour l’enfant, ses camarades et les personnels. Les besoins de l’élève ne sont pas pris en compte. Les personnels ne peuvent plus faire leur travail, la vie des classes et les apprentissages sont empêchés.

 

Lire la suite...