Recherche

Mouvement Intra second degré

Vinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo Slider

Agenda militant

<< Avril 2019 >>
LMMJVSD
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930

Derniers articles

Faits marquants en image

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui1369
mod_vvisit_counterHier4357
mod_vvisit_counterCette semaine5726
mod_vvisit_counterLa semaine dernière27601
mod_vvisit_counterCe mois-ci80164
mod_vvisit_counterLe mois dernier91634
mod_vvisit_counterCumul7039726

 , 



Le Printemps des retraité-es

rassemblement-manifestation de l'intersyndicale

 

 


Télécharger le tract



Communiqué de SUD Éducation Calvados et Solidaires

Grève nationale de l'Éducation et rassemblement du 4 avril 2019

 

tract réforme Blanquer grève du 4 avril SUD Education Calvados

Contre la loi Blanquer


L’adoption par l’Assemblée Nationale de la loi Blanquer est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. En s’entêtant sur ce texte  pourtant rejeté au Conseil Supérieur de l’Éducation, notamment par SUD Éducation, le ministre montre son mépris pour les  personnels.
Le débat parlementaire réactionnaire a eu pour conséquence l’obligation d’afficher le drapeau français dans les salles de  classes. Le projet prévoit de supprimer le statut de directeur-trice d’école et de faire des principaux-ales de collège les  supérieurs hiérarchiques des professeur-es des écoles. Il entraînerait aussi des fusions d’écoles et fermetures de classes,  notamment dans les zones rurales (119 fermetures de postes dans le Calvados), en ignorant les revendications pour des  services publics de proximité.
Les reformes du gouvernement sont cyniquement cohérentes. Elles mettent toujours plus en oeuvre une école du tri social, de la  sélection et des inégalites territoriales : Parcoursup, reforme du lycée professionnel, démantèlement de l’orientation, reforme du  lycée général et technologique, reforme du bac…
Dans le même temps, le gouvernement continue d’attaquer le statut de la fonction publique avec le projet de loi pour la  transformation de l’État : augmentation du recours aux personnels contractuels produisant une catégorie de travailleureuses pauvres, démantèlement des commissions paritaires de suivi des carrières et des CHSCT. Plus largement, les conditions de vie  et de travail des personnels se dégradent : faire toujours plus avec moins, point d’indice gèle, rétablissement du jour de carence, retraites.

 

Vers une mobilisation massive

 

En se mettant massivement en grève le 19 mars, les personnels, en particulier dans le premier degré, ont signifie au gouvernement leur refus des reformes en cours. Le  nombre de personnes en grève, en manifestation ou en assemblée générale, montre la volonté des personnels de se mobiliser. Le gouvernement et son ministre cherchent à mettre au pas ces personnels, comme le montre l’article 1 de la loi Blanquer. Face à toutes ces attaques, ne nous laissons pas faire, restons uni-es et solidaires, et continuons à construire ensemble un rapport de force en notre faveur !


SUD Éducation appelle à :

 

  • la constitution d'assemblées locales regroupant personnels et usager.e.s de l'éducation nationale, (enseignant.e.s, parents d'élèves, assistant.e.s d'éducation, lycéen.ne.s…) pour nous coordonner, et construire en tous lieux la lutte dans l'éducation par bassin géographique.

 

  • se mettre en grève massivement le 4 avril, mettre en oeuvre les actions décidées par les personnels, notamment en direction de la DSDEN et du rectorat.

 

  • Discuter de la grève et sa reconduction sur nos lieux de travail, dans les écoles les établissements, les AG locales.

 

  • Construire d'ores et déjà le boycott des examens

 

  • Rejoindre toutes les luttes en cours pour le partage des richesses et pour la transformation sociale et écologique.

 

 


Télécharger le tract


 

Communiqué de l'intersyndicale nationale

Appel de la fédération SUD Education

Adversus Blanquerum : la vidéo qui vous mettra en grève

 



 

 


 

 

 

Appel intersyndical : manifestation contre les lois Blanquer

Samedi 30 mars 2019 à 14h place fontette à Caen

 

 

Combattons les réformes Blanquer SUD EducationLe ministère de l’Éducation nationale poursuit sa politique éducative rétrograde et ultra libérale sans prendre en compte ni l’expertise professionnelle des acteurs de terrain, ni les avis de leurs organisations syndicales, ni ceux de l’ensemble de la communauté éducative. L’amélioration de notre système éducatif exige certes, une ambition politique forte mais également une construction qui soit commune et concertée. Or, le ministre entend imposer de nombreuses transformations et continue de le faire à marche forcée.

 

Pour nos organisations, ces transformations, par leur contenu et la méthode, vont le plus souvent accroître les inégalités, dégrader les conditions de travail des personnels sans répondre à la nécessité d’améliorer le service public d’éducation pour assurer la réussite de tous les élèves et l’élévation du niveau de qualification.


LOI «DE L’ÉCOLE DE LA CONFIANCE»:

UNE REFORME QUI NE RÉPOND PAS AUX ENJEUX.

NOS ORGANISATIONS REFUSENT:

 

  • -La création des établissements publics des savoirs fondamentaux sans accord des communautés éducatives.
  • -Une reprise en main de la formation des enseignants basée sur une conception du métier réduite à des fonctions d’exécution.
  • -Les cadeaux financiers pour l’école privée.-La transformation du statut des directeurs d’école.
  • -La suppression des CAP et la fusion des CHSCT et CT.
  • -L’imposition d’une deuxième HSAobligatoire.-Les inégalités induites par la réforme des lycées généraux et professionnels.
  • -La précarité du statut des AESH et la remise en cause des structures adaptées existantes.

 

NOS ORGANISATIONS DEMANDENT:


  • -Un budget à la hauteur des besoins du service public d’éducation.
  • -Une véritable reconnaissance de nos métiers qui passent par une revalorisation salariale.

 

NOS ORGANISATIONS DÉNONCENT:


  • -Un projet de réforme de la fonction publique qui conduira à la suppression de milliers de postes et à un large recours à la contractualisation.
  • -Un vaste plan de communication du Ministre qui ne cache pas sa volonté d’autoritarisme.
  • -La remise en cause des missions des psychologues de l’éducation nationale EDO et les fermetures programmées des CIO alors que les jeunes doivent pourvoir construire leur avenir sereinement.
  • -Le processus de fusion des académies de Caen et de Rouen alors que partout ailleurs il a été abandonné. L’accent doit être mis sur les inégalités sociales et territoriales notamment par une relance de l’éducation prioritaire et des mesures en faveur d’une plus grande mixité sociale.

 

C’EST POURQUOI NOS ORGANISATIONS APPELLENT

L’ENSEMBLE DES PERSONNELS, LES ETUDIANTS, LES LYCEENS

ET LES PARENTS D’ÉLEVES A SE MOBILISER LE 30 MARS:


  • -POUR la priorité au service public d’éducation.
  • -POUR des perspectives ambitieuses pour toutes et tous les élèves et le jeunes.
  • -POUR une véritable reconnaissance de l’ensemble des personnels de l’éducation.

RASSEMBLEMENT SUIVI D’UNE MANIFESTATION DÉPARTEMENTALE A CAEN.14 HEURES PLACE FONTETTE(ancien tribunal)

 

Télécharger le tract intersyndical

En savoir plus sur le site fédéral de SUD Education


 

Appel intersyndical pour défendre les conditions de travail dans le Premier degré

à un rassemblement devant la DSDEN du Calvados le 20 mars 2019

NOS CONDITIONS DE TRAVAIL SE DÉGRADENT... ON AGIT MAINTENANT !

 

appel intersyndical au rassemblement devant le rectorat le 20 mars 2019 à Caen
  • Fermeture des classes
  • Explosion des effectifs
  • Précarité
  • Réforme des statuts de directeur-trices, ...

STOP !
NOUS POUVONS RÉSISTER

 

Les propositions des organisations syndicales doivent êtres entendues sur ces sujets alors on agit maintenant !

appel de SUD Education 14 à un rassemblement devant le rectorat le 20 mars 2019 à Caen

 


Rassemblement et manifestation unitaire avec la CGT éduc'action, le SNUipp, le SE-UNSA et le SGEN CFDT

mercredi 20 mars à 1 4h

devant la DSDEN à Hérouville-Saint-Clair

Soyons nombreux et nombreuses à la DSDEN pour faire entendre notre voix, se mobiliser et gagner sur nos revendications.

 


 

Télécharger le tract intersyndical

Télécharger le tract de SUD Education 14


Communiqué de SUD Éducation Calvados et Solidaires

Rassemblement devant le rectorat de Caen
le 13 mars a 14h

 

rassemblement SUD Education 14 rectorat 13 mars 2019La reforme du lycée général et technologique et du baccalauréat c'est :

  • Une mise en concurrence généralisée : entre lycées, entre disciplines et entre personnels,
  • Le choix des spécialités : une ségrégation sociale et scolaire,
  • Des nouveaux programmes : libéraux, réactionnaires et mis en place en marche forcée
  • L'orientation : toujours plus de tri social,
  • Le baccalauréat : toujours plus d’inégalités territoriales,
  • Moyens : objectif suppressions de postes…

Dans de nombreux établissements, les collègues enseignant-es se mobilisent et s'organisent contre la reforme du lycées : en votant   contre la DHG, en boycottant les CA, en démissionnant des fonctions de professeur-es principaux et principales, en inscrivant une  moyenne de 20/20 sur les bulletins des élèves, en conviant la presse lors des heures d'information syndicale, en profitant des portes   ouvertes pour tracter devant les établissements et informer les parents d'élèves.

 

Un rassemblement devant le rectorat de Caen est prévu mercredi 13 mars à 14h

à l'initiative des personnels, et suite à l'AG inter-lycées qui s'est tenue le 27 février au lycée  Malherbe.

SUD éducation appelle tous les personnels à les rejoindre.


Continuons à nous mobiliser

CONTRE la reforme du lycée général et technologique et du baccalauréat,
et POUR une école laïque, égalitaire et émancipatrice pour toutes et tous !


Télécharger l'appel