Infos Sud Education Calvados hebdomadaire Lettre hebdomadaire de SUD éducation Calvados
25 novembre 2016

Solidaires, Unitaire, Démocratique

Inter-catégoriel

Contre les violences faites aux femmes dans l'Education Nationale

 

L’école est le théâtre, comme partout ailleurs, des violences sexistes, verbales, physiques et symboliques, qui s’exercent contre les femmes.. Certaines femmes sont par ailleurs victimes de discriminations croisées spécifiques : discriminées en tant que femme ET en tant que lesbienne / racisée / trans.


On met souvent en avant le sexisme des élèves. Oui, il y a beaucoup à faire pour déconstruire dans leurs esprits les stéréotypes sexistes, pour garantir des relations plus égalitaires entre filles et garçons.


Mais nous devons nous garder de toute autosatisfaction...Seul-es les élèves seraient sexistes ? Non, les adultes, toute la communauté éducative doit aussi balayer devant sa porte. Car les ambiances sexistes, les discriminations et les violences à l’égard des femmes sont une réalité dans l’Éducation Nationale.


Violences verbales, violences symboliques, violences physiques et sexuelles s’exercent dans la sphère des personnels et dans celle des élèves. Elles sont le fait d’hommes et de femmes ayant intériorisé les stéréotypes sexistes et le système de domination patriarcale.


SUD éducation refuse pour toutes et tous, personnels et élèves, toute discrimination fondée sur le genre, l’origine, l’orientation sexuelle ; revendique le droit à chacun-e de s’épanouir dans l’identité qui est la sienne, hors des stéréotypes sexistes.


Lisez ici l’intégralité de l’article ici :Contre les violences faites aux femmes


 


Rénovation des bacs pro commerce et vente: de l'art du double discours

 

Prétendant agir dans l’intérêt des élèves, la Dgesco (Direction générale de l’enseignement scolaire) et l’IG (Inspection Générale) tentent d’imposer un bac à deux options en lieu et place des bacs professionnels vente et commerce. En réalité cette « rénovation » va réduire le nombre d’heures d’enseignement dispensées et augmenter le nombre de CCF (Contrôles en Cours de Formation), telle est la réalité à venir de ce tour de passe-passe !

 

La rénovation initiée par l’IG et la Dgesco a suscité la réalisation d’une étude du CEREQ (Centre d’Études et de Recherche sur les Qualifications) auprès des entreprises qui a conclu au bien-fondé de l’existence de deux champs d’emplois réellement distincts.

Or l’affirmation faite par l’IG et la Dgesco qu’un bac à options constitue toujours deux bacs différents et qu’il s’agit juste de reculer le moment du choix d’orientation dans l’intérêt des élèves est irrecevable et malhonnête.

Une fois de plus, C’est faire fi des réalités du terrain, des conditions de travail des personnels et d’études des 90 000 élèves qui sont scolarisé-es dans ces deux filières.

Les élèves ont besoin de groupe classes stables et de temps d’enseignement suffisant pour mener à bien leur scolarité et leur projet professionnel.


Le rééquilibrage prétendument recherché entre les deux options se heurtera aussi aux contraintes budgétaires et aux organisations des établissements. Ce bac à options va avoir pour conséquence mécanique des regroupements de sections puisqu’il n’y aura plus de classes spécifiques à chaque diplôme : effectifs pléthoriques en enseignement général pour tous partout.

De surcroît les épreuves professionnelles ponctuelles terminales se transforment en CCF : curieuse conception de l’allègement réclamé par une majorité d’enseignant-es et curieuse conception d’un diplôme national !

 


Pour toutes ces raisons, nos organisations syndicales, CGT Éduc’action, Snalc, SNUEP-FSU, SUD Éducation, demandent le maintien de deux baccalauréats professionnels distincts.


Une pétition sera remise à la Ministre de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Vous pouvez la signer ici : Non à la fusion des bacs pro vente et commerce


 

Stages de formation syndicale

 

Nous vous invitons à venir vous informer, échanger et débattre lors de ces stages de formation syndicale, c'est un droit pour tous les personnels. Vous pouvez bénéficier de 12 jours de formation syndicale à plein traitement durant l’année. Faites-en usage afin d’avoir une réflexion collective sur vos droits et sur les moyens de les faire progresser. Seules des revendications collectives et des mobilisations obligeront les gouvernements, quels qu’ils soient, à mettre en place des améliorations.

SUD éducation Calvados organise régulièrement des stages. Vous trouverez ici le calendrier des prochains stages.


Un stage Conditions de travail, nos droits et nos outils d’actions collectives (stage 1) aura lieu les jeudi 5 et vendredi 6 janvier 2017.


Pour y participer, deux démarches à faire :

Envoyer une demande écrite de congé pour formation syndicale auprès de votre hiérarchie au moins un mois avant soit avant le 5 décembre 2016.

Prévenir SUD éducation Calvados sudeduc14@free.fr avant le 17 décembre 2016.


Vous trouverez ici un modèle de lettre à envoyer à votre hiérarchie : Modèles de lettres


 

La politique de prévention primaire du rectorat se fait attendre

 

Un Comité d’Hygiène Sécurité et Conditions de Travail Académique s’est tenu le 18 novembre. Vous trouverez en lien un compte-rendu de ce CHSCTA. Y ont été abordés les visites d’établissement, les saisies dans les RSST, le manque de médecins de prévention.

Nhésitez pas à user et abuser du RSST (Registre Santé et Sécurité au Travail) pour y décrire vos conditions de travail : sur charge de travail, mise en place des nouveaux programmes, du LSU, ...

Lien vers le compte rendu :Compte-rendu CHSCTA du 18 novembre 2016


Mouvement inter-académique

 

Si vous souhaitez participer au mouvement cette année, c’est le moment de saisir vos vœux ; le serveur est ouvert depuis le 17 novembre et le restera jusqu’au 6 décembre 12h. Il est accessible via i-prof, rubrique SIAM.

Participent obligatoirement au mouvement tous les personnels stagiaires et les personnels titulaires affectés à titre provisoire dans l’académie pour l’année 2016-2017.

Les agents qui sollicitent un changement d'académie au titre du handicap doivent déposer un dossier auprès du médecin-conseiller technique de leur recteur, pour bénéficier d'une bonification dont l'objectif est d'améliorer les conditions de vie de la personne handicapée. Les dossiers accompagnés de toutes pièces justificatives sont à adresser dès la saisie de la demande et au plus tard pour le 13 décembre 2016 par pli recommandé avec accusé de réception au Rectorat.

N’hésitez pas à nous contacter si vous y participez. Nos déchargé-es pourront vous aider à remplir correctement votre fiche de vœux.


Enseignement 1er Degré

Mouvement inter-départemental

 

Si vous souhaitez changer de département, c’est le moment de saisir vos vœux ; le serveur est ouvert depuis le 17 novembre et le restera jusqu’au 6 décembre 12h. Il est accessible via i-prof, rubrique SIAM.


Les candidat-es demandant à bénéficier de l’attribution d’une bonification à titre du handicap doivent, en plus de leur inscription informatique, déposer au plus tard avant le 19 décembre un dossier pour avis auprès du médecin de prévention. Ce dossier est téléchargeable sur le site internet du rectorat www.ac-caen.fr, rubrique « Espace Intranet académique», puis « Ressources Humaines », « Mouvement », « Personnels enseignants, d’éducation et d’orientation », « composition d’un dossier de demande d’appui médical pour mutation ».

 

 

N’hésitez pas à nous contacter si vous participez à ce mouvement. Nos déchargé-es pourront vous aider à remplir correctement votre fiche de vœux.


chut, ne le dites à personne... ou presque!

Brèves d'instances

le travail c'est la santé

 

La rentrée est l'occasion de faire le bilan. Les comités techniques départementaux et académiques ont donc été réunis début novembre pour faire le point.


Mines graves de l'administration : notre académie subit une baisse démographique importante et qui n'est pas près de s'arrêter…


Mais quand on creuse un peu, il y a 434 élèves en moins dans les collèges publics et 112 élèves en plus dans les collèges privés.


Visiblement, ce n’est pas la baisse démographique pour tout le monde ! Mais c'est un argument plus flatteur que la mise en cause des réformes…


 

Cette rubrique est la tienne

 

Cette nouvelle rubrique de notre lettre hebdo te donne la parole. Tu peux proposer un coup de gueule, un témoignage, une info spécifique à ton établissement, un dessin,


À ton stylo, à ton clavier, n’hésite pas !


SUD éducation Calvados : sudeduc14@free.fr

 

DE NOTRE UNION SYNDICALE SOLIDAIRES

Le travail (des femmes) c'est la santé?

 

Dans une société dominée par le patriarcat, il est difficile pour les femmes de se faire une place.


La réalité que nous côtoyons tous les jours nous forge à faire un constat sur la différence de statut liée au genre. Les différences liées aux conditions de travail, le temps partiel, les salaires creusent cette injustice.


Les syndicats, traditionnellement dirigés par des hommes, ont longtemps été mal à l'aise avec la défense de la santé des femmes au travail.

 

Les métiers des femmes sont souvent considérés comme moins pénibles que ceux des hommes. Les femmes sont les premières à subir le travail à temps partiel et sont plus représentées dans les métiers les moins qualifiés. Tout cela les éloigne des structures syndicales mais aussi de la médecine de prévention. Étant moins visibles, elles ont moins d'influence et les risques liés à leurs métiers sont moins pris en compte. Ainsi, par exemple, si porter des charges lourdes dans un métier masculin est reconnu comme pénible et ouvre des droits, dans les métiers d'aide à la personne, largement féminins, porter des personnes malades ne fait pas l'objet d'une prise en compte particulière.


Quelles sont les conséquences de cet état de fait ?


Cette non prise en compte de la dimension genrée entraîne une aggravation de l’état de santé des femmes, des conditions de travail et de vie dégradées, et moins d’accès à la formation. Leurs revenus sont plus faibles, non seulement au travail, mais également à la retraite.


A Solidaires, que pouvons-nous faire ?


Le mouvement syndical n’est pas plus épargné par la domination masculine que n’importe quelle autre institution de notre société !

Prenons la dimension genrée en compte dans toute notre pensée.

Dans les actions que nous menons, lions égalité et santé au travail.

Pour ce faire, intégrons des femmes dans les équipes syndicales.


Pour que cela soit possible : planifions les réunions à des heures socialement compatibles, respectons les horaires prévus, répartissons équitablement la parole, donnons prioritairement aux femmes l’accès à la formation syndicale. Faisons tourner les responsabilités.


Pour lire l’intégralité de cet article : Le travail des femmes

 

 

ACTUALITES

 

Liste des besoins

 

L'AG de lutte contre toutes les expulsions a besoin de vos dons.

 

Voici la liste des besoins actualisée au 23/11/2016. Venez nous rencontrer et déposer vos dons lors de notre permanence le vendredi de 16h30 à 18h30, 16 rue du Clos des roses - Caen (accès par l'avenue d'Authie)

 

Urgence de la semaine:

- Alimentation: huile, riz, pâtes, sauce ou coulis de tomates, haricots blancs, pois chiches, lentilles en conserves (pas de légumes secs), poisson en conserve, oeufs, thé (noir de préférence), café, sucre, biscuits, chocolat, ....

- Hygiène: papier toilette, dentifrice, brosses à dent, shampoing, mousse à raser, rasoirs, sacs poubelles....

- Dons d'argent: l'argent permet de se procurer rapidement ce qui peut manquer de façon urgente (nourriture, hygiène, etc...) et de payer le gaz en bouteille pour les cuisines installés dans les squats.

Chèque à l'ordre de Solidarités Migrants Calvados à envoyer à : 16, allée de l'Angle - 14200 Hérouville St Clair.

 

Merci de votre solidarité

 

 

Soutien aux migrant-es


Contre les expulsions, la répression généralisée ! Tout le monde dans la rue !

 

Manifestation le 26 novembre à 15h30

 

Place Bouchard à Caen

 

Vous trouverez ici l’affiche de cette manifestation 26-11-2016

 


Télécharger la lettre


ACTUALITÉS

Recherche

Faits marquants en image

En ligne actuellement

Nous avons 31 invités en ligne