NOUS NE SOMMES PAS DES RESSOURCES HUMAINES !


Le 6 octobre, nous avons adressé un courrier commun à la ministre de l’Education  nationale pour lui demander de renoncer à la mise en place de son projet sur les modalités d’évaluation des personnels d’enseignement et d’éducation, ainsi qu'à la création d’un nouveau grade à accès fonctionnel. La ministre n’a pas répondu à ce courrier dans lequel nous lui demandions également de nous recevoir dans l’objectif d’ouvrir de véritables négociations sur d’autres bases.


A l’occasion du CTM (comité technique ministériel) du 7 décembre, nos organisations y siégeant ont voté contre le projet de décret.


Ce projet, inspiré des méthodes de management issues de l'entreprise capitaliste, repose sur des entretiens professionnels, des critères subjectifs et relatifs à du travail « gratuit », pouvant conduire à l'arbitraire et l'individualisation. C'est un projet dangereux etinacceptable.


La « revalorisation » des grilles indiciaires dont se targue la ministre est en fait un miroir aux alouettes avec des augmentations de salaire en trompe-l’oeil qui sont très loin de compenser les pertes de salaire accumulées depuis des années.


La FNEC FP-FO, la CGT Educ’action, et SUD Education
appellent les personnels à se rassembler au Rectorat de Caen,
le mercredi 1er février à 14h.


Nous demanderons une audience et déposerons une motion pour faire entendre nos voix et demander l'abandon du projet ministériel.


Télécharger l'appel


 

Recherche

Faits marquants en image

En ligne actuellement

Nous avons 15 invités en ligne