Recherche

Spécial précaires

Faits marquants en image


Grèves et manifestation le jeudi 21 septembre

Non aux ordonnances Macron !

Abrogation de la loi travail !

 

 

La destruction des droits des salarié-es,

un gouvernement à la botte du MEDEF !

 


-Faciliter les licenciements : avec les ruptures conventionnelles collectives, les patrons pourront désormais licencier sans passer par les Plans de Sauvegarde de l'Emploi. Une entreprise qui engrange des bénéfices au niveau mondial pourra quand même licencier dans ses sites français. Fini le CDI, place au « contrat de projet » où tu es viré à la fin sans les droits accordés aux CDD !Le recours aux Prud'Hommes devient plus difficile alors même que le plafonnement des indemnités ne rend plus dissuasive la condamnation des licenciements abusifs !

 

Licencier pour embaucher ! C'est du pipeau !

 

 

 

-Travailler plus pour gagner moins : accords d'entreprise pouvant s'assoir sur la loi,  les référendums à l'initiative du patron type « chantage à l'emploi ». La concurrence aura bon dos pour aligner tout le monde sur le moins disant !

 


-Précariser les salarié-es, affaiblir les syndicats : en plus de réduire les droits des salarié-es, Macron veut empêcher l'intervention des syndicats à même de les défendre !

l

Jeudi 21 septembre

10h30 à Caen place St Pierre


Tou-tes en grève et dans la rue !

 

 

La casse de notre modèle social

 

-Suppression des cotisations sociales qui financent l'assurance maladie et l'assurance chômage : ce n'est pas du salaire en plus mais des droits en moins.


-Hausse de la CSG, Baisse des APL : pendant ce temps, Macron supprime l'Impôt Sur la Fortune sur les valeurs mobilières !


-Contrôle accru des chômeurs :
pendant ce temps, le nombre d'inspecteurs-rices du travail pour contrôler les patrons ne cesse de diminuer !


-Et toujours rien contre l'évasion fiscale !

 

 

La casse des services publics, vers des conditions de vie de plus en plus précaires


-Réduction des dépenses publiques : 120 000 emplois publics en moins et autant de chômeur-euses en plus ! Ce sont des besoins mal satisfaits (santé, éducation...), des interlocuteurs en moins (des guichets remplacés par des sites web et des numéros de téléphone injoignables).

 


-Précariser les fonctionnaires, c'est aligner tout le monde vers le bas : casse du statut, gel du point d'indice.

 

-Suppression des Contrats Aidés : remplacés par des « services civiques » exploités ... ou pas remplacés du tout !

 

l

UNE SEULE
SOLUTION


LA LUTTE !

 

 

 

Toutes ces attaques vont dans le même sens :

 

organiser volontairement la précarisation de la population

pour la rendre plus vulnérable et l'exploiter toujours plus.

 

Au seul profit des patrons et des actionnaires qui engrangent les bénéfices

au lieu de contribuer à l'intérêt général !

 

 


Télécharger le tract

Télécharger l'affiche


Agenda militant

<< Sept. 2018 >>
LMMJVSD
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui632
mod_vvisit_counterHier2368
mod_vvisit_counterCette semaine632
mod_vvisit_counterLa semaine dernière13380
mod_vvisit_counterCe mois-ci42985
mod_vvisit_counterLe mois dernier74124
mod_vvisit_counterCumul6517221

 ,