Recherche

Agenda militant

<< Mai 2019 >>
LMMJVSD
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Faits marquants en image

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui2514
mod_vvisit_counterHier5094
mod_vvisit_counterCette semaine9020
mod_vvisit_counterLa semaine dernière19748
mod_vvisit_counterCe mois-ci60740
mod_vvisit_counterLe mois dernier97296
mod_vvisit_counterCumul7117598

 , 


Glyphosate autorisé pour 5 ans

Lobbies 1 – Démocratie 0


Les représentants des états membres à la commission européenne se sont prononcés majoritairement pour une prolongation de l’utilisation du glyphosate. Quelle que soit la durée d’autorisation, aujourd’hui 5 ans, c’est bien la poursuite de son utilisation que les lobbies ont obtenue. C’est l’essentiel pour eux et dans 5 ans, ils mèneront la même bataille ! L’autoriser pour 3 ans comme le préconise E. Macron n’y changera rien. Ce qu’il faut, c’est l’interdire !


Les lobbies de l’agro-industrie s’accrochent à un modèle dont le principal objectif est le profit et la rémunération des actionnaires. Ils n’ont rien à faire des effets sur la santé des travailleurs-euses et des populations pas plus que sur les conséquences pour l’environnement et la biodiversité, gages de la poursuite d’une planète vivable.

 

L’Union syndicale Solidaires dénonce cette décision qui ne profite qu’à quelques-uns et rappelle l’action en justice qu’elle mène collectivement avec Générations Futures, Eaux et Rivières de Bretagne, Soutien aux victimes des pesticides et Vigilance OGM et pesticides de Charente, pour la réécriture complète de l’arrêté sur l’épandage des pesticides.


https://www.solidaires.org/Pesticides-recours-contre-l-arrete-ministeriel-du-4-mai-2017


Ce combat, nous le menons contre les grands exploiteurs des terres agricoles et l’agro-industrie au détriment de l’agriculture paysanne respectueuse de la terre qu’elle cultive et de la santé des populations et pourvoyeuse d’emploi.

 

Ce combat s’inscrit dans la lutte générale pour l’interdiction de la production et de l’utilisation des pesticides, perturbateurs endocriniens et dangereux pour la biodiversité.


Télécharger le communiqué