Recherche

Agenda militant

<< Juin 2019 >>
LMMJVSD
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Faits marquants en image

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui5553
mod_vvisit_counterHier7334
mod_vvisit_counterCette semaine20843
mod_vvisit_counterLa semaine dernière32341
mod_vvisit_counterCe mois-ci87359
mod_vvisit_counterLe mois dernier102076
mod_vvisit_counterCumul7246293

 , 

 

Mission Mathiot: le bac façon puzzle

En grève le 6 février

 

DES MOYENS pour les élèves de l’académie !

 

Dans l’académie, la rentrée 2018 s’annonce sous les pires auspices : 87 emplois d’enseignants sont supprimés, des établissements ferment, d’autres fusionnent... La dégradation des conditions d’exercice pour les personnels et d’études pour les élèves va s’amplifier dans les collèges, les lycées généraux, technologiques et professionnels. Les réformes (au forceps) du bac et de l’entrée dans le supérieur menacent de dévitaliser les enseignements au lycée : l’heure est à l’ACTION pour exiger :

 

  • Une reprise de l’investissement pour améliorer les conditions d’enseignement.
  • Que les collèges aient les moyens de fonctionner, et notamment d’ouvrir davantage d’options.
  • Des moyens et des mesures pour les lycées professionnels pour améliorer la réussite de tous les jeunes et leur permettre d’accéder à un premier niveau de qualification.


Les orientations préconisées par le rapport Mathiot instaurent une culture générale morcelée, compromettant le sens des apprentissages des élèves, en particulier pour les jeunes socialement les plus fragiles. Elles renforcent la responsabilité des élèves et de leur famille en matière d’orientation. Le rapport propose de faire du lycée une petite université, faisant fi de la maturité des lycéens, mais aussi de l’organisation pratique des établissements. Comment construire des emplois du temps et comment organiser les services des enseignants dans ces conditions ?


CONTRE :

  • L’émiettement des modalités d’évaluation.
  • L’organisation semestrielle des enseignements.
  • La disparition des séries.
  • L’organisation modulaire des enseignements.

 

POUR :

  • Un rééquilibrage des séries.
  • Une meilleure organisation des enseignements et de la vie scolaire en lycée.
  • Conserver au baccalauréat sa valeur nationale de premier grade universitaire.
  • Doter la jeunesse d’une culture commune, préparer l’entrée dans l’enseignement supérieur.

Rassemblement

au rectorat à 14h30

 


Télécharger le tract