Recherche

Calendrier des stages et AG

<< Mai 2020 >>
LMMJVSD
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Derniers articles

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui2770
mod_vvisit_counterHier3952
mod_vvisit_counterCette semaine36285
mod_vvisit_counterLa semaine dernière40686
mod_vvisit_counterCe mois-ci206859
mod_vvisit_counterLe mois dernier272736
mod_vvisit_counterCumul9383513

 , 


Communiqué de SUD Éducation et Solidaires

Communiqué suite à la grève des précaires - Avril 2018 -

 

>> "Grève des précaires" à l'initiative de SUD Education Calvados et du collectif AESH, Agir Ensembe pour un Statut Honnête, à laquelle se sont jointes la FSU et la CGT.


Une AG s'est tenue le matin du 5 avril regroupant essentiellement une cinquantaine d'AESH (intervenant-es auprès des élèves en situation de handicap), d'AED (assistant-es d'éducation) et de titulaires. C'est une première que de voir ces personnes en grève avec leur salaire de 700€ et leur contrat souvent à durée déterminée. La manifestation s'est terminée devant la permanence du député"En Marche" ...bien gardée. Une délégation sera reçue ... lundi !

 

Quelques photos :
http://www.resistances-caen.org/photos687-manifestation-des-precaires-de-l-education-nationale-le-5-avril-2018.html


>> Ça grogne partout! Il faut dire que 30 500 contrats  aidés, sans doute plus de 50 000 AESH, ça fait du monde; sans compter les AED, les profs contractuel-les et les services civiques.

 

Cette journée de lutte est née sous l'impulsion de l'AG des précaires d'Ile-de-France qui a essaimé dans de nombreuses villes: Foix, Valence, Montepellier, Nancy, Châlon-sur-Saône, Lille, Pau, Rennes ...Partout la même colère et la nécessité de se faire entendre: 1 poste sur 4 est précaire dans l'Education nationale, notre école tient debout grâce à l'exploitation massive de personnels dans la souffrance. Plus de contractuel-les, ce sera plus de précarité et moins de service publique. Inversons la vapeur.


N'abandonnons pas l'école publique, titularisons tous ses personnels.


La lutte continue !


Télécharger la déclaration