Recherche

Agenda militant

Derniers articles

Faits marquants en image

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui3106
mod_vvisit_counterHier3900
mod_vvisit_counterCette semaine3106
mod_vvisit_counterLa semaine dernière30022
mod_vvisit_counterCe mois-ci63556
mod_vvisit_counterLe mois dernier138468
mod_vvisit_counterCumul7360958

 , 


Budget de l’éducation 2019 :
le privé favorisé, le public lésé

 

Le gouvernement communique abondamment sur une prétendue augmentation de 850 millions d’euros du budget de l’éducation, soit 1,6 %. Or le taux d’inflation attendu pour 2019 est de 1,5 %. Qui plus est, cette hausse de budget doit également absorber 213 millions d’euros de crédits alloués au versement du salaire des personnels Accompagnant-e-s des Élèves en Situation de Handicap (AESH). Le budget de l’Éducation nationale est donc en baisse.


Qui plus est, 7,6 milliards d’euros sont consacrés à l’enseignement privé (confessionnel à plus de 90 %) en 2018, et ce budget sera encore augmenté. En dix ans, ce sont près de 100 000 élèves de plus qui accomplissent leur scolarité dans le privé. L’administration favorise l’implantation d’établissements privés au détriment des écoles et établissements publics. Le ministère verse les salaires de 145 000 enseignant-e-s d’entreprises privées.

 

SUD éducation dénonce le scandale du subventionnement d’entreprises éducatives, et revendique la socialisation immédiate des établissements scolaires privés, pour un service public d’éducation laïque, gratuit, ouvert à tou-te-s et émancipateur.

 


Télécharger le communiqué