Recherche

Calendrier des stages et AG

<< Avril 2020 >>
LMMJVSD
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui6443
mod_vvisit_counterHier11353
mod_vvisit_counterCette semaine17796
mod_vvisit_counterLa semaine dernière80045
mod_vvisit_counterCe mois-ci76134
mod_vvisit_counterLe mois dernier312216
mod_vvisit_counterCumul8980052

 , 


Courrier à la Rectrice

Alerte sur les conditions d'accueil

face au Covid-19

 

Madame la Présidente du CHSCT-A,


Nous tenons à vous alerter sur les mesures prises par les autorités à ce stade de l’épidémie en cours.


Pour SUD Éducation, en raison de l’état des lieux de certains bâtis scolaires forts dégradés et en raison du manque de produits sanitaires, les conditions d’hygiène attendues pour endiguer la propagation du virus ne sont pas réunies. Ce qui d’ordinaire est une gêne devient dangereux en période d’épidémie. « Se laver très régulièrement les mains » est une des préconisations qui n’est pas applicable sur le court terme. En effet, tous les établissements scolaires ne sont pas tous dotés de lavabos, de papier essuie-main en nombre suffisant et de solutions hydroalcooliques, Sans oublier que tout le monde a rencontré ou côtoie des personnes porteuses saines du virus. Si les agent·es et les usager·es ont un motif raisonnable de penser que certaines situations présentent un danger grave et imminent pour leur vie ou leur santé, iels peuvent alors exercer leur droit de retrait et interrompre leurs activités, tant que leur employeur n’a pas mis en place les mesures de prévention adaptées. Les personnels ayant contracté le covid-19, dans le cadre de leur travail ou non, doivent bénéficier de la suppression de la journée de carence.


Nous ne doutons point de votre connaissance de l’alerte émise par l’Organisation Mondiale de la Santé, laquelle caractérise maintenant cette propagation de pandémie, constatant l'accélération de la contamination par le Sars-CoV-2 dans le monde. Si le coronavirus inquiète les marchés financiers, nous, représentants des personnels et membres du CHSCT-A, sommes inquiets quant aux risques encourus par l’ensemble des usager·es des services publics.


Toujours selon l’OMS, et selon le constat des autorités compétentes françaises, la France n’est pas épargnée et l'épidémie du nouveau coronavirus pourrait s'accélérer avec la transmission de la maladie par des personnes n'ayant jamais voyagé dans les pays premiers touchés. L’Académie de Caen, selon la presse locale, n’est pas épargnée par cette situation. C’est pourquoi, les membres du CHSCT-A au titre de Sud Éducation, vous demandent de mettre en place une prévention accrue afin de réduire au maximum les risques de propagation et de garantir la santé de tous et toutes dans leur exercice professionnel. Selon du code du travail, en tant qu’employeure, vous avez une obligation de résultat de sécurité.


Soyez assurée, Madame la Présidente du CHSCT-A, de notre attachement au service de l'éducation nationale.


Les représentants du personnel au CHSCT-A au titre de Sud Education,


Télécharger le courrier