Recherche

Calendrier des stages et AG

<< Mai 2020 >>
LMMJVSD
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Derniers articles

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui17957
mod_vvisit_counterHier9187
mod_vvisit_counterCette semaine17957
mod_vvisit_counterLa semaine dernière40686
mod_vvisit_counterCe mois-ci188531
mod_vvisit_counterLe mois dernier272736
mod_vvisit_counterCumul9365185

 , 


Interpellation des élu-es responsables de la compétence scolaire et des écoles


Courrier de SUD Éducation Calvados et Solidaires - 4 mai 2020

 

Vous aussi, interpellez les élu-es de vos écoles : Modèle de courrier à envoyer aux responsables de la compétence scolaire et des écoles du 1er degré :

 

À Caen, le 4 mai 2020


Monsieur, Madame la présidente de la communauté de communes ;
Madame, Monsieur le maire ;
Madame, Monsieur, responsable de la compétence scolaire

 

 

Le gouvernement a décidé la réouverture des établissements scolaires le 11 mai, malgré l’avis contraire du Conseil scientifique et des autorités sanitaires. Une ouverture à partir du 11 mai apparaît de toutes façons prématurée, le virus circule encore, sans vaccin ni traitement efficace en cas d’aggravation, et on ignore beaucoup des conséquences réelles de cette pathologie sur les enfants.


D’autre part, pour cette réouverture, le gouvernement a élaboré un protocole de 53 pages, dont la lecture nous inquiète au plus haut point. Les procédures prévues, que vous pouvez consulter, vont du bionettoyage régulier des locaux à la régulation systématique des déplacements des élèves. Elles imposent un ensemble de règles extrêmement contraignantes, et nous pouvons le prévoir, éminemment anxiogènes pour des enfants.


Dans le cas où ces procédures seraient appliquées, tout enseignement, qui requiert avant tout confiance envers les adultes et sécurité, sera rendu impossible. La pression qui pèsera sur les autorités locales, en matière d’hygiène sanitaire, sera maximale. Ces procédures sont irréalistes et vont mettre tous les personnels : enseignant-e-s, AESH, ATSEM, agent-e-s en grande difficulté et en danger.


Pour nous l’accompagnement des élèves et de leurs familles doit être social, il doit être discuté dans les municipalités avec les personnels.


Dans ces conditions, Madame, Monsieur, nous vous demandons de ne pas autoriser la ré-ouverture des écoles à partir du 11 mai.


SUD Education Calvados, syndicat des personnels de l’Education nationale

 

 

 


Télécharger le courrier