Compte rendu de SUD Éducation Basse-Normandie et Solidaires

Commission Administrative Paritaire Académique des Psychologue de l'Education nationale
avancement à la classe exceptionnelle et à l'échelon spécial - 3 juin 2020

 

 

Compte rendu - CAPA des Psychologues de l’Éducation Nationale - 3 juin 2020

 

 

Ordre du jour :

  • Tableau d’avancement pour l’accès à la classe exceptionnelle – Année 2020
  • Tableau d’avancement pour l’accès à l’échelon spécial – Année 2020
  • Questions diverses

 

En préalable :

Mme Delaune (FSU) demande pourquoi Mme Galbert, élue CAPA, n’est pas autorisée à siéger à cette CAPA.


Mr Leyoudec (chef de la division des personnels enseignants de Caen) nous informe que ne peuvent siéger à cette CAPA que les élus qui sont dans un grade proche ou qui ont atteint la classe exceptionnelle pour traiter de ces promotions. Il peut y avoir des personnes élues invitées au titre d’expert quand on n’a pas de personnes de ce grade dans une CAPA.


Noëlle Le Maulf (SUD Education) : En tant que représentant des personnels, Mr Bazire et moi-même déplorons l’absence d’élu-es CAPA à cette commission pour la seule raison qu’ils - elles sont en classe normale. Nous souhaitons que l’ensemble des élu-es CAPA soient associé-es lors de toutes les commissions dont celle concernant l’accès à la classe exceptionnelle. Il serait important que ce soit le statut de l’élu qui prime sur la catégorie à laquelle il appartient.


Noëlle Le Maulf (SUD Education) souhaite poser une question :
Même si nous sommes attaché-es à retrouver des CAPA en présentiel, en attendant, nous vous demandons de permettre aux suppléant-es d’assister aux visioconférences étant donné que cela n’implique pas de frais de déplacement.

 

Mr Leyoudec (chef de la division des personnels enseignants de Caen) : C’est trop compliqué pour la gestion de la visioconférence car il y a trop de personnes dans certains corps et les règles doivent être les mêmes pour l’ensemble des corps. Il serait difficile d’organiser des CAPA en visioconférence où siègent près de 40 personnes si on y ajoutait les suppléants. Les suppléants ne peuvent être présents que si le titulaire est absent.

 

1 - Tableau d’avancement pour l’accès à la classe exceptionnelle – Année 2020

 

Mr Leyoudec (chef de la division des personnels enseignants de Caen) :


Pour l’année 2020 :Nous avons 13 personnes promouvables au vivier 1 :

  • 8 femmes et 5 hommes
  • 10 spécialités EDA et 3 spécialité EDO
  • et 1 personne promouvable au vivier 2.

Mais il n’y a aucune promotion pour l’année 2020 que ce soit au vivier 1 ou au vivier 2


Mme Delaune (FSU) demande pourquoi il n’y a aucune promotion à la classe exceptionnelle cette année.


Mr Leyoudec (chef de la division des personnels enseignants de Caen) : Le contingent total des promotions à la classe exceptionnelle pour l’année est décidé nationalement et en lien avec la loi de finance. Cette année, l’enveloppe a été réduite. Ensuite la répartition des promotions entre les académies se fait en lien avec le nombre d’élèves et le nombre de personnels dans l’académie (poids de l’académie/ au national).


Mme Le Maulf (Sud Education) : Les départs en retraite permettent ils de libérer des places pour des promotions à la classe exceptionnelle.


Mr Leyoudec (chef de la division des personnels enseignants de Caen) : les départs en retraite ne modifient pas le contingent de promotion pour l’année au niveau de l’académie étant donné qu’il est national puis réparti par académie.


Mme Le Maulf (Sud Education) : Quel est le nombre et le pourcentage de psychologues qui accèdent à la classe exceptionnelle et je souhaiterais aussi qu’on puisse nous faire parvenir les chiffres pour la hors classe.


Mr Leyoudec (chef de la division des personnels enseignants de Caen) Nous vous indiquerons dans le compte rendu le nombre de psychologues à la classe exceptionnelle actuellement.


Mme Le Maulf (Sud Education) : Dans la CAPA du 11/01/2020, Mr Collin justifiait de l’aspect élitiste au niveau de la classe exceptionnelle que « l’excellence n’est réservée qu’à un petit nombre, tout le monde ne peut y prétendre. Mais les collègues qui reçoivent des appréciations « très satisfaisant » ou « satisfaisant » n’en restent pas moins de très bons professionnels ». Donc tout le monde est très bon professionnel mais tout le monde n’aura pas le droit au même salaire en fin de carrière et pourtant ce serait bien nécessaire.


Un questionnement perdure dans ce système élitiste : En effet la classe exceptionnelle semble mettre en valeur l’ensemble d’une carrière, on se demande réellement quels sont les critères pour dire qui a une carrière exceptionnelle ou qui ne l’a pas et comment un inspecteur qui intervient parfois que sur la fin de la carrière d’un agent peut émettre un avis objectif sur ce dernier. Et donc pouvez-vous nous préciser les critères pris en compte ?


Mr Leyoudec (chef de la division des personnels enseignants de Caen) confirme que l’ensemble de la carrière est étudié pour donner un avis.

 

Mr Adam (IEN) : insiste lui aussi sur l’étude du dossier de l’agent et sur la prise en compte de l’ensemble de la carrière.


Mme Le Maulf (Sud Education) :J’expose deux exemples où l’avis de l’IEN de circonscription ne semble pas refléter la carrière de l’agent et montre le poids de la fin de carrière et du jugement du dernier IEN qui apporte l’avis pour la classe exceptionnelle. Les avis parfois laissent un goût amer pour les professionnels qui ont fait une carrière de qualité et qui se voient tout d’un coup désavoués à la fin et sans raison objective. Ces deux exemples nous confortent dans notre positionnement :


A SUD EDUCATION nous sommes toujours opposé-es à la rémunération au mérite et à l’avancement au mérite, nous revendiquons encore et toujours :
Que la progression des carrières soit déconnectée de tout jugement hiérarchique.


Mr Leyoudec (chef de la division des personnels enseignants de Caen) me fait savoir qu’aucun avis sur les agents ne doit être évoqué et étudié dans cette CAPA car il n’y a pas eu de contestation de la part des agents.


Mr Leyoudec (chef de la division des personnels enseignants de Caen) : Mme la Rectrice me charge de remercier les personnels pour l’investissement qu’ils ont fait preuve dans la mise en œuvre de la reprise de l’école dans ce contexte difficile et dans la mise en œuvre du protocole nécessaire à cette reprise.

 

2 - Tableau d’avancement pour l’’accès à l’échelon spécial – Année 2020

 

Mr Leyoudec (chef de la division des personnels enseignants de Caen) :


Trois personnes sont promouvables à l’échelon spécial

  • Deux femmes et un homme
  • Deux EDO et un EDA

Le contingent de promotion est de deux pour l’année 2020.


Deux femmes EDO sont promues

  • Mme Pascale Colombo (CIO)
  • Mme Françoise Collon (CIO)

Pas d’intervention

 

3 – questions diverses

Pas de questions diverses

 


Télécharger le compte rendu