Communiqué de SUD Éducation Calvados et Solidaires

Le management décomplexé : briser les collectifs, individualiser la souffrance

 

Nous évoquions, en novembre dernier, dans les « Chroniques de l’Université à l’heure de l’autonomie », la mutation à bas bruit de l’encadrement administratif et la diffusion des logiques managériales dans la formation du personnel de l’Université de Caen Normandie.


De ce point de vue, l’année 2020 commence fort ! Une formation sur deux jours, intitulée « Exceller sous la pression », était programmée les 10 et 11 février. On aurait pu croire à une mauvaise blague de formateur.trice.s accoudé.e.s au comptoir, fatigué.e.s d’endoctriner les salarié.e.s avec les nouvelles techniques de gestion du personnel. Mais non, il s’agit bien d’une formation estampillée « Unicaen » qui a cependant la vertu de condenser en quelques mots l’air du temps managérial : l’« excellence », mantra technocratique qui empoisonne tout le monde et justifie la mise en concurrence de tous et toutes pour des miettes de financement, mais qui génère en effet une réelle « pression » sur les agent.e.s et les équipes. On apprendra notamment dans cette formation le « véritable rôle du stress » au travail, positif à n’en pas douter, ou encore la manière de réguler son état émotionnel avec le fameux STOP (Se Taire et Observer Patiemment – des esprits chagrins seront certainement tentés d’associer le O de l’acronyme à « Obéir »).

 


Télécharger l'intégralité du communiqué