Recherche

Agenda militant

<< Oct. 2019 >>
LMMJVSD
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Faits marquants en image

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui540
mod_vvisit_counterHier641
mod_vvisit_counterCette semaine540
mod_vvisit_counterLa semaine dernière26882
mod_vvisit_counterCe mois-ci78230
mod_vvisit_counterLe mois dernier138602
mod_vvisit_counterCumul7761424

 , 

Appel de l'interfédérale de l'éducation pour

une grève nationale le 12 février

 

Le gouvernement ne rompt pas avec les politiques précédentes, les salaires des fonctionnaires ne sont toujours pas revalorisés, les conditions de vie et de travail continuent de se détériorer pour les élèves et les personnels.

Le projet de loi d'orientation sur l'école ne répond pas aux besoins de l'école publique.
Nous ne pouvons pas nous satisfaire de voir que les fondements idéologiques mis en place par la loi Fillon de 2005, comme le socle commun, ne sont pas remis en cause par ce projet de loi sur l'école.

Avec le pilotage des cartes de formation professionnelle, la prise en charge des services d’orientation par les régions et le transfert aux collectivités locales de missions dans le premier degré, un cap supplémentaire sera franchi dans une logique de territorialisation de l'école.

Contrairement à ce qui est annoncé par Vincent Peillon, dans le premier degré, la réforme des rythmes scolaires va dégrader les conditions d’apprentissage des élèves et de travail des personnels.

Cette raison a conduit nos fédérations à voter contre le décret sur l'aménagement du temps scolaire qui nous a été présenté.

La publication, par le ministre, de ce texte rejeté par l’écrasante majorité des personnels et des collectivités territoriales est inacceptable.


Télécharger le tract