Recherche

Agenda militant

<< Oct. 2019 >>
LMMJVSD
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Faits marquants en image

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui1581
mod_vvisit_counterHier3490
mod_vvisit_counterCette semaine20645
mod_vvisit_counterLa semaine dernière30307
mod_vvisit_counterCe mois-ci76173
mod_vvisit_counterLe mois dernier138602
mod_vvisit_counterCumul7759367

 , 

Infos Sud Education Calvados hebdomadaire Infos SUD éducation Calvados
10 octobre 2013

CAPD (commission administrative paritaire départementale)

La première CAPD de l'année scolaire s'est réuni lundi 14 octobre 2013. A l'ordre du jour : avancement d'échelon des professeurs, point départemental sur les ajustements de rentrée en matière d'affectation, liste des maîtres d'accueil temporaires, questions diverses.
Vous trouverez le compte-rendu en pièce jointe. Pour toute question, contactez-nous !


Réunions d'information syndicale (RIS) PE :

SUD Education Calvados organise ces premières réunions d'informations
le mercredi 20 novembre de 9h à 12h à :
- Hérouville-St-Clair salle de la Grande Delle.
- Lisieux à l’espace Victor Hugo.
- Bayeux au lycée Alain Chartier.

 

Nous vous invitons à venir vous informer, échanger et débattre lors de ces réunions d’information syndicale, c'est un droit! Vous pouvez déduire ces 3 heures des 108 heures annuelles de service. En outre SUD Education exige, alors même que le nouvel arrêté concernant l'organisation de ces réunions sortira bientôt, le droit des collègues de déduire ce temps de notre service "face aux élèves". En d'autres termes, nous demandons que les collègues qui travaillent le mercredi matin puissent être libérés. Alors le droit syndical dans la fonction publique serait enfin le même pour tous.


Nous aurions souhaité une réponse intersyndicale sur cette question, or certaines organisations syndicales refusent tout travail en ce sens, alors que nous avions demandé localement une intersyndicale : nous déplorons cet état de fait.


Notre stratégie sera donc de vous demander, si vous travaillez le mercredi matin, d'adresser en nombre une autorisation d'absence  pour cause de RIS (voir modèle de lettre en PJ) et de le faire rapidement : si la réponse du DASEN est négative, contactez-nous rapidement.


Nous envisagerons alors le dépôt d'un préavis de grève pour faire respecter nos droits syndicaux.

 

Campagne du collectif RASED

En 2012, les écoles ont perdu 1976 postes de RASED. A la rentrée 2013, les RASED ne sont toujours pas fixés sur leur sort et 72 postes seulement sont recréés. A ce rythme là, il faudrait 70 ans pour retrouver les 5000 postes supprimés ! Et encore, tous les postes ouverts ne seront pas pourvus, du fait de l’insuffisance des départs en formation..
La fédération SUD éducation revendique le développement de RASED complets sur tous les territoires, avec les collègues des différentes spécialités (pédagogiques, rééducatives et psychologiques), qui ne doivent être ni fusionnées, ni supprimées, ni diluées dans d’autres dispositifs, mais reconnues et maintenues dans leurs spécificités.

 


C'est la rentrée: pensez à adhérer.

C'est tous ensemble qu'il faut résister. Pour faire vivre le syndicalisme de lutte, rejoignez-nous et adhérez à SUD Éducation.
Bulletin d'adhésion en pièce jointe.

 


Bilan de rentrée : désastre annoncé !

La première réelle rentrée scolaire de ce gouvernement a eu lieu voilà quelques semaines et marquait le début de la mise en place des rythmes scolaires : elle ne s'applique que dans quelques communes et, à l'exemple de Caen, contre l'avis unanime des personnels. D'abord, elle entraine nombre de dysfonctionnements que nous avions anticipées et c'est donc bien un peu partout une rentrée chaotique à laquelle nous avons eu droit. Surtout elle matérialise la privatisation de l'éducation ainsi que sa territorialisation par la place toujours plus importante du privé et des collectivités territoriales dans la gestion de l'école.


Cette réforme inégalitaire et imposée malgré la vive opposition de toutes les personnes concernées doit être généralisée à la rentrée 2014 et au regard des temps imposés pour se prononcer, il est fortement à craindre que les personnels de terrain ne seront pas consultés. Pour autant, si nous exigeons toujours l'abrogation de cette réforme, il n'est pas question pour SUD Education d'en rester à la semaine "Darcos". Nous exigeons avant tout des mesures d'urgence pour l'école pour ensuite réfléchir à une organisation du temps scolaire qui permette une école émancipatrice, soucieuse de la réussite de tous-tes.
Contrairement aux annonces gouvernementales, les conditions de rentrée dans les écoles sont donc très loin d'avoir été satisfaisantes et nécessitent que nous restions mobilisés et solidaires.
A ce titre nous vous invitons à présente et à faire voter massivement la motion jointe dans vos conseils d'école (pensez également à nous en joindre une copie).
Voir également tracts en pièces jointes.


Valls (toujours), démission !

Une famille entière, les DIBRANI, en bonne voie d’intégration en France, grâce à la scolarisation assidue et réussie de ses enfants, s’est vue renvoyée dans un pays, le Kosovo, qui persécute la minorité dont elle fait partie et qu’elle avait quittée précisément pour échapper à ce triste sort. Ce qui rend cette expulsion, car il faut bien employer ce terme, particulièrement odieuse, c’est le cadre dans lequel elle s’est déroulée : un père expulsé seul par anticipation, une famille « cueillie » dans son logement, mais dont un des membres est absent : une jeune fille en voyage scolaire. Qu’à cela ne tienne, on la « piègera » pour mener à bien la sinistre tâche.SUD Education est indigné par ce qui s’est passé et exige que l'Etat français mette en oeuvre les moyens de faire revenir cette famille en France, pour que les enfants puissent y terminer leur scolarité et vivre enfin sereinement dans un pays qui les accepte sans distinction de culture, de religion ou de race : cette famille doit être régularisée.


Nous tenons également à réaffirmer notre désapprobation totale vis-à-vis de la politique gouvernementale de stigmatisation des étrangers et de persécutions contre les Roms. Dans le même sens, nous vous rappelons que depuis le 20 septembre, le 103-109 rue de Bayeux est ouvert afin d'héberger une soixantaine d'expulsé-e-s des centres d'hébergement d'urgence de l'agglomération caennaise. Des mobilisations et réunions ont lieu chaque semaine.

 

Les besoins humains et matériels sont importants, n'hésitez pas à passer.
Manifestation de soutien aux sans papiers et contre toutes les expulsions tous les jeudis à 18 h devant la préfecture de Caen.
AG de lutte tous les mardis et vendredis au 103-109 rue de Bayeux à 18h.


Télécharger l'info - Bulletin d'adhésion - CR CAPD 14 octobre 2013 - Collectif RASED - Nouveaux rythmes - Demande d'absence