Recherche

Agenda militant

<< Nov. 2018 >>
LMMJVSD
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930

Profession de foi élections 2018

Faits marquants en image


Combattons le torpillage annoncé

de l'éducation prioritaire

 

L’éducation prioritaire n’échappe pas au rythme infernal des contre-réformes. SUD éducation défend l’éducation prioritaire, même si nous critiquons  largement le bilan de la réforme de 2014, en particulier sur les moyens alloués. SUD éducation fait le point sur les principales annonces, et détaille ses  revendications pour l’éducation prioritaire.

 

Au programme, un torpillage annoncé

 

Le lundi 1er octobre, le ministère annonçait la commande d’un nouveau rapport sur l’éducation prioritaire. Le rapporteur choisi n’est pas n’importe qui : il s’agit de Pierre Mathiot, qui avait pondu le rapport sur la réforme du Bac et du lycée général et technologique, que combat toujours SUD éducation.

 

Lire la suite...


Destruction des statuts et des droits

Statut des enseignant-e-s : où en est-on des projets de réforme ?

 

Face à la destruction des statuts et des droits, mobilisons-nous !

 

 

Depuis le mois de février, le gouvernement multiplie les annonces visant à la destruction du statut des fonctionnaires en général, et des enseignant-e-s en particulier, dans le cadre du plan Action publique 2022. Durant l’été, un communiqué publié le 2 août, puis différentes interventions médiatiques sont venues préciser les choses. À l’occasion de la rentrée, SUD éducation fait le point sur les annonces gouvernementales.

 

L’ensemble des annonces reste très cohérent et... très inquiétant : il s’agit d’individualiser les carrières, de renforcer la concurrence entre personnels, de développer encore le management à l’école. Disons-le d’emblée : SUD éducation combat en bloc les évolutions imposées par le gouvernement. Notre slogan, « l’école n’est pas une entreprise », n’a jamais été autant d’actualité.

 

Lire la suite...


Fusion Laplace - Dumont d'Urville

ou le retour du lycée du bât et du lycée du haut !

 

Le syndicat SUD Éducation a été alerté par plusieurs de ses adhérent-es au sujet de la préparation de la fusion du LPO Laplace et du LPO Dumont d’Urville. À la rentrée scolaire 2018, un seul proviseur sera nommé pour les deux établissements. Des propositions de mutualisation des services ont aussi été engagées. Or l’expérience des dernières fusions d’établissements montre que cette réorganisation des services implique des suppressions de postes administratifs, éducatifs et pédagogiques :

  • Personnels administratifs (agent-e comptable, gestionnaire, secrétaires),
  • DDFPT (chef-fe des travaux),
  • Assistant-es DDFPT,
  • CPE,
  • AED,
  • Professeur-es documentalistes, d’enseignements général et professionnel.

Lire la suite...