Déclaration liminaire intersyndicale

 

Comité d'Hygiène et de Sécurité du Calvados

du 28 mars 2019

 

 

 

Monsieur le Président du CHSCTD14,


Nous les représentants du personnel en CHSCT-D 14 tenons pour commencer à signaler que les réorganisations permanentes orchestrées par les  employeurs publics dégradent fortement les conditions de travail des agent-es sans se préoccuper de leur santé,de leur s sécurité et de leurs conditions  de travail .Les travaux de l’année précédente restent en suspens. Il est compliqué de s’assurer de l’application des préconisations votées en CHSCT D. Alors que les modifications importantes de l’environnement professionnel de certaines agent-es créent de la pression au travail (RPS, risques  psychosociaux) aucun travail de prévention primaire n’est engagé, tout est imposé. Nous constatons, par exemple, que les signalements dans le RSST  concernant des élèves à comportement particulier ont explosé et que la seule réponse apportée par l’institution est une convocation suivie d’un protocole d’accompagnement imposé à l’agent-e qui le stigmatise en le culpabilisant. Comment pouvons-nous améliorer les conditions de travail ? De quels  moyens disposons-nous, alors que les difficultés liées aux écarts de plus en plus grands entre le travail prescrit et le travail réel augmentent. Les projets  de l’administration se mettent en place brutalement sans tenir compte des préconisations émises. Nous souhaitons oeuvrer à l’amélioration des  conditions de travail de l’ensemble des personnels du département du Calvados,et pour cela nous exigeons qu’enfin une réelle prévention primaire soit  mise en place pour l’ensemble des agent-es.

Lire la suite...


CHSCT-A

le dialogue de sourd ... continue !

 

Lors du CHSCT-A de rentrée, les membres avaient fini par voter les prochaines visites du CHSCT-A. Or à ce jour, aucune visite d’établissement n’ a eu lieu faute d’absence de dates fixées. Certains membres ont alors demandé la tenue d’un CHSCT-A extraordinaire pour établir un calendrier et aussi pour être consultés en amont, conformément au décret, de la circulaire relative aux conditions et aux modalités de l'expérimentation du télétravail dans un des services du rectorat.


Alors que les conditions de travail continuent à se dégrader, il est urgent que les services administratifs prennent des mesures efficientes pour garantir la santé et la sécurité de tous ses personnel. Pour rappel, selon une étude de la Depp (division des études du ministère), l’ensemble des agents est exposé aux risques psycho-sociaux.

Lire la suite...