Sud Education Calvados
8 rue Ampère - 14123 Cormelles le Royal
02 31 24 23 36 - 06 72 67 50 13

Déclaration de SUD éducation et Compte-rendu de la CAPD du 05/06/2014


Nous rappelons aux collègues qui passent en phase d'ajustement le 3 juillet de nous remettre leur fiche de voeux géographique.


Déclaration de SUD éducation à la CAPD du 05/06/2014

 

Lors de cette CAPD consacrée principalement au mouvement départemental des professeurs des écoles, nous tenons aujourd'hui à dénoncer les nominations de collègues par le biais de poste à profil.


Ce dispositif que nous avions critiqué à maintes reprises vient une fois de plus de montrer son caractère arbitraire, générant de la souffrance et de l'amertume pour les personnels, niant complètement l'intérêt des familles et des élèves.


Nous réclamons aussi la suppression des voeux sur zones géographiques, qui pénalisent essentiellement les collègues les plus jeunes en les nommant sur des postes qu'ils n'ont pas choisis.


Par ailleurs, le décret « d’assouplissement » de la réforme des rythmes scolaires loin de répondre à la demande des personnels aggrave les inégalités territoriales en laissant chaque commune organiser le temps scolaire sans cadrage national. Pour les temps périscolaires, à la charge des communes, l’assouplissement des taux d’accueil se fera au détriment de la sécurité des enfants et des conditions de travail des agents.

 

Lire la suite...

 

CAPA du 11 juin 2013
Mouvement INTRA

 

 

 

Comme c'est le cas depuis de nombreuses années, le mouvement INTRA des professeur-e-s de LP sera très limité et les possibilités de mobilité des personnels très faibles. Ceci pour plusieurs raisons. Rappelons que 26 collègues sont victimes de mesure de carte scolaire cette année après les 44 collègues de l'an dernier. Au vu des premiers résultats, 17 collègues se retrouvent sans poste fixe à la rentrée et sont donc nommé-e-s sur des ZR.


Ces collègues sont victimes de carte scolaire après des années de présence dans un établissement. Imaginez la souffrance que cette situation peut engendrer.
Sans négliger le travail de la DPE pour trouver une situation pour chacun-e, mise à disposition, reconversion ..., l'année prochaine sera très compliquée professionnellement et familialement pour nombre de ces collègues.


Le mouvement est aussi limité par la multiplication des postes à profil, sur lesquels sont affecté-e-s les collègues hors barème.


En définitive, sur 148 demandes de mutations volontaires, seules 46 seront satisfaites soit un peu moins d’une demande sur trois.

 

Lire la suite...

Compte-rendu de la CAPD du 06/06/2013

Etaient présents :
Le DASEN et les représentants de l'administration.
Les représentants élus du personnel :
Du SNUIPP, de SUD éducation,du SGEN-CFDT .


Déclaration de SUD éducation à la CAPD du 06/06/2013
Les CAPD se suivent et malheureusement les déclarations de SUD éducation se ressemblent.
La carte scolaire n’est pas sans conséquences sur le mouvement. Peu de postes sont vacants faute de créations suffisantes. Même si nous nous félicitons de l’abandon des 5 points pour les collègues sur postes provisoires, nous ne pouvons que constater que les conditions de mobilité sont une fois de plus réduites.
Nous dénonçons également les 54 postes réservés cette année aux sortants du concours. Nous réclamons pour ces stagiaires une réelle année de formation, avec des départs en stages de formation en cours d’année.


Nous ne cessons de dénoncer depuis des années la dégradation continue de nos conditions de travail et cette fois encore la réalité nous rattrape.
Pour la première fois à notre connaissance des enseignants d’une école du Calvados, l’école Camus de Condé sur Noireau ont utilisé leur droit de retrait pour se protéger d’une situation de danger.
Ce constat avait déjà été signalé dans le registre de santé et sécurité au travail. Il n’en avait pas été tenu compte par l’administration.
Nous demandons donc qu’une attention particulière soit portée aux faits signalés dans ces registres par nos chefs de service, comme l’impose la règlementation et que des solutions soient apportées aux problèmes signalés.
Nous constatons aussi des demandes toujours plus nombreuses d’accompagnement en urgence devant le médecin de prévention, la plupart du temps pour des pathologies liées au travail.
Nous sommes persuadés que cette situation est due aux atteintes qui ont été portées depuis des années au service public d’éducation.

Lire la suite...

Déclaration SUD EDUCATION

CAPA PLP MOUVEMENT 15 JUIN 2011

 

 

La loi n° 2009-1437 du 24 novembre 2009 (précisée par le décret 2010-1780 du 31 décembre 2010) relative à l'orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie donne la possibilité d'accueillir en formation en alternance pour une durée d'un an maximum des élèves ayant atteint l'âge de 15 ans, pour leur faire découvrir un environnement professionnel correspondant à un projet d'entrée en apprentissage.



Ce DIMA, « dispositif d’initiation aux métiers en alternance » s’inscrit dans la logique du développement de l’apprentissage, au détriment de la formation initiale sous statut scolaire en Lycée professionnel.


Nous dénonçons cette pseudo préformation qui permet donc à certains élèves de goûter des leur plus jeune âge aux dures réalités du système économique fondé sur des principes de rentabilité financière et de la recherche du profit. Sud éducation rappelle ici qu’une seule formation professionnelle pour les élèves mineurs, doit exister, la formation initiale sous statut scolaire au sein de lycées professionnels, la seule garante d’une réelle formation non seulement professionnelle mais aussi d’une réelle construction d’individus en dehors de toutes autres contraintes que la réussite à l’examen.


Sur la forme, c’est tout aussi inquiétant. La transformation d’une classe de 3DP6 en 3DIMA au LP Jules Vernes de Mondeville n’a fait l’objet d’aucune information lors des présentations de la carte des formations en CAEN ou en CTPA. Qui a décidé ? Quand ? Pourquoi sans en informer les instances ?


Lire la suite...

 

Compte-rendu de la CAPD

du 7 juin 2011

 

 

Étaient présents :

L’Inspecteur d'Académie, des IEN et les représentants de l'administration.
Les représentants élus du personnel :

Du SNUIPP.
De SUD éducation .
Du  SE-UNSA .
Du SGEN-CFDT .


L'IA évoque d'abord le résultat du mouvement.
En 2011, 1031 enseignants du 1er degré ont souhaité demander leur mutation dans le Calvados. C'est un peu moins que l'année précédente.
Si on fait un comparatif des postes obtenus les trois dernières années, voici ce que cela donne:

2009  : 60,32 % mutés,  14,13 % sans poste.
2010  : 37,02 % mutés,  19,84 % sans poste.
2011  : 38,31 % mutés,  20,76 % sans poste.

Lire la suite...

Recherche

Faits marquants en image

A suivre

  • Chut n°2

  • Chut n°3 bis

  • Chut n°3

  • Chut n°4

  • Chut n°5

prev next

En ligne actuellement

Nous avons 105 invités en ligne