Compte rendu de la CAPD du 30 mai 2017

 

Présent-es : 2 SGEN, 8 SNU-ipp, 3 SUD Education, 4 IEN, secrétaires, Mme Cocoual responsable du PSEP, Mme Launay chef de bureau du PSEP, M. Bouvier DASEN, Mme Lay la secrétaire générale, M Chotteau IEN adjoint , M Bléger administratif, Mme Rollet DRH


Déclarations liminaires de SUD Education : voir déclaration


Réponse du DASEN


L’inspection est un « carcan rétrograde » : le DASEN trouve que l’on devrait nuancer nos propos

 

du SGEN


Exprime ses inquiétudes face aux engagements du nouveau président  : détricoter le dispositif PMQC et remettre en cause les rythmes scolaires dès la rentrée n’est pas acceptable . 2 points évoqués en questions diverses 3 et 4 du SNU-Ipp :
3) Comment serait organisée la mise en place des CP à 12 en REP ?
4) Des municipalités pourraient faire évoluer l'organisation des rythmes scolaires à la rentrée.
Quelle sera la réponse institutionnelle aux changements induits ?

 

Lire la suite...


Questions à la CAPD du 30 mai 2017

A M. le Directeur Académique

 

1 - Vous estimez "exceptionnelle" la bonification pour mesure de carte scolaire concernant un poste fractionné modifié à plus de 5 demi-journées par semaine.


En groupe de travail, vous avez estimé qu'une demi-journée dans une école transformée en quatre demi-journées dans la même école était équivalente à quatre demi-journées non modifiées.
Y a-t-il d'autres personnes dont le poste fractionné a été modifié de la même manière sans bonification pour mesure de carte scolaire?
Confirmez-vous votre interprétation ?


2 - Y a-t-il des postes de Professeur ou Professeure des écoles contractuel-les dans le Calvados ?


Si tel est le cas combien y en a-t-il et dans quelle instance leur mobilité est-elle traitée ?


3 - Quelle est la situation de la direction de l’école de Saint Paul du Vernay ?


Les représentants du personnel de SUD éducation.

 


Télécharger le document


Télécharger le compte rendu de la CADP



DSDEN Calvados - salle 100

Compte-rendu de la CAPD du 9 mars 2017

 

Désignation du secrétaire de séance


SNUipp


Approbation du procès-verbal de la CAPD du vendredi 14 octobre 2016


Approuvé


Avancement d’échelon des instituteurs


Déclaration liminaire de SUD Education Calvados.
– Le DASEN répond que ce qui concerne les fusions d'école doit être traité en CTSD et la souffrance des collègues en CHSCT.
– SUD éducation exprime son désaccord, la présence de plus en plus nombreuse d'écoles fusionnées ne permet pas aux collègues de choisir de postuler sur un niveau maternel ou élémentaire.
– Infos : 17 intituteurs-trices encore dans le Calvados, 2 sont promus. Motivé-es par la garde du logement de fonction semble-t-il.


Lire la suite...

Sud Education Calvados
8 rue Ampère - 14123 Cormelles le Royal
02 31 24 23 36 - 06 72 67 50 13

Compte-rendu de la CAPD du 13 octobre 2015

 

Étaient présents :


Le DASEN et les représentants de l'administration.
Les représentantes et représentants élu-es du personnel :
Du SNUIPP,
De SUD Éducation,
Du SGEN-CFDT.


Désignation du secrétaire : SNUIPP


Installation de la nouvelle CAPD, lecture des changements par Mme la chef du PSEP


Lire la suite...

Sud Education Calvados
8 rue Ampère - 14123 Cormelles le Royal
02 31 24 23 36 - 06 72 67 50 13

Compte-rendu de la CAPD du 07 novembre 2014


Déclaration de SUD éducation à la CAPD du 7 novembre 2014


A l'occasion de cette réunion de la Commission Administrative Paritaire Départementale, SUD Education rappelle son opposition à la promotion des personnels basée sur la notation individuelle, qui engendre une évolution différenciée des carrières. La notation individuelle, considérée comme archaïque par nombre de  pédagogues, reste pourtant l'outil d'évaluation appliqué aux enseignantes et enseignants.

SUD Education revendique une avancée de carrière identique pour toutes et tous au rythme le plus favorable,  et dénonce le gel du point d'indice.

Concernant les ajustements de rentrée, nous rappelons notre opposition aux transferts de classe au sein d'une même commune. Ils constituent un facteur de dégradation des conditions de travail pour les personnels et alimentent un mécontentement déjà fort chez les parents d'élèves. SUD Education dénonce le manque de transparence et d'information autour de ces transferts et pense que les carences  doivent être comblées par de nouvelles nominations sans fermeture de classe ! Ces ajustements de postes constituent une immixtion croissante des collectivités territoriales dans le champ de l'Education Nationale, comme l'institue également la réforme des rythmes scolaires, qui donne à ces collectivités un pouvoir de décision sur l'organisation du temps scolaire et sur les contenus pédagogiques (via le Projet Educatif Territorial). Les craintes exprimées par SUD Education, avec d'autres organisations syndicales, à propos  de l'organisation et de la mise en place de cette réforme s'avèrent aujourd'hui fondées, l'administration se disant elle-même dépassée, suite à cette réforme, quant à la gestion des personnels.

Lire la suite...

Recherche

Faits marquants en image

A suivre

  • Chut n°2

  • Chut n°3 bis

  • Chut n°3

  • Chut n°4

  • Chut n°5

prev next

En ligne actuellement

Nous avons 103 invités en ligne