Communiqué de SUD Éducation Calvados et Solidaires

AESH, AED, AP : les jours de fractionnement,

vous y avez droit !

L’Éducation Nationale vous doit 14 heures, exigez-les!

 

 

 

Le temps de travail annuel des AED, AP et AESH est calculé sur une base de 1607h à temps plein. Or, le décret n°84-972 du 26 octobre 1984 relatif aux congés annuels des fonctionnaires de l’État indique dans son article 1 qu’«un jour de congé supplémentaire est attribué à l’agent dont le nombre de jours de congé pris en dehors de la période du 1er mai au 31 octobre est de cinq, six ou sept jours; il est attribué un deuxième jour de congé supplémentaire lorsque ce nombre est au moins égal à huit jours».

Les contrats d’AED et d’AESH étant régis par le droit public et les jours de congé obligatoirement pris pendant les vacances scolaires, les personnels sous contrat de droit public se trouvent concerné-es par ces dispositions.Le Ministère de l’Éducation Nationale a publié une note aux rectorats (note DGRH n°2018-0275) qui confirme l’attribution d’un congé annuel dans des conditions identiques à celles des personnels titulaires. Il faut calculer ses droits aux jours de fractionnement au prorata de la quotité de service.

 

Pour obtenir cette légitime réduction du temps de travail:

- soit vous pouvez demander un nouveau calcul de votre temps de travail annuel puis hebdomadaire ;

- soit demander à bénéficier de ces heures de congés de manière regroupée en remplissant une demande d’autorisation d’absence sans récupération (par exemple pour les AED sur les semaines administratives ou pour les AESH sur les derniers jours de l’année scolaire).

Pour faire votre demande à votre employeur, vous trouverez un modèle de lettre à adapter ici.

Nous avons également interpellé le Directeur académique par un courrier que vous trouverez ici.

 

En cas de besoin, n’hésitez pas à nous contacter.

 

L’Éducation Nationale vous doit 14 heures, exigez-les!

 

 

 


Télécharger le modèle de lettre

Lettre envoyée au DASEN



Communiqué de SUD Éducation Calvados et Solidaires

Les AESH1 ,  ATSEM2 ou les membres du RASED3
ne sont pas des surveillant·es


communiqué de SUD Education et Solidaires Calvados - Les AESH, ATSEM ou membres du RASED ne sont pas des surveillant-es-mai 2021Le ministère de l'Éducation nationale prouve une nouvelle fois son impréparation totale à la sortie de ce troisième confinement.


Les quelques renforts du protocole consistent à fermer une classe dès le premier cas de Covid confirmé ainsi qu’à limiter davantage le brassage des élèves.
Ainsi en cas d'absence d'un personnel enseignant: "Les élèves seront placé·es sous la surveillance d'un·e adulte tiers". On notera au passage l’hypocrisie de la formule utilisée : « suspension de classe ».
Cela doit paraître beau sur un papier déposé sur le bureau d'un cabinet ministériel mais dans la réalité de nos établissements sans personnels supplémentaires, c'est totalement infaisable.
Qui va prendre en charge les élèves que les parents ne viendront pas chercher?

  • Un membre du RASED? Il n'en reste que 20 pour toutes les écoles du Calvados.
  • Un·e ATSEM?
  • Un·e AESH?


Ce n'est pas dans leurs missions de surveiller seul·es une classe sur temps scolaire. De plus, que deviennent les élèves dont ces personnels s'occupent? Que ce soit 25 petit·es ou des enfants à besoin particulier, l'enseignant·e doit-iel réussir à les prendre en charge sans aide?

La DSDEN4 du Calvados demande aux professeur·es des écoles de se désigner responsable d’un groupe qui serait hors de leur de leur champ de vision à moins de se dédoubler! Les personnels enseignants se retrouvent encore à organiser des scénarios injouables pour faire entrer des carrés dans des ronds.

Bref, c'est encore le mépris des personnels qui règne pour préserver la communication du "Tout va bien" du ministère!

Pour faire face aux aléas, il faut des moyens humains !

• recrutement massif de titulaires depuis les listes complémentaires des candidats au concours 2020.
• mutations provisoires de tous les conseillers, conseillères pédagogiques, inspectrices et inspecteurs de l’éducation nationale vers des postes d’enseignement.

Nous appelons les équipes à s’opposer collectivement aux demandes de la hiérarchie. Ne laissons pas les AESH, ATSEM ou membres du RASED s’opposer individuellement à des injonctions irresponsables et méprisantes de leurs fonctions.

1 AESH : Accompagnant·e des Elèves en Situation de Handicap
2 ATSEM : Agent·e territorial·e des Services de l’Ecole Maternelle
3 RASED : Réseau d’Aide Scolaire aux Enfants en Difficulté
4 DSDEN : Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale


Télécharger la déclaration



Mobilisation des AED  : Mardi 1er décembre

Tract de SUD Education Calvados - 26 novembre 2020

 

AED - Tract de SUD Education Calvados - 26 novembre 2020GREVE ET MANIFESTATION

RECTORAT DE CAEN

MARDI 1er DECEMBRE 11 h

logo odtlogo pdf

 

Mobilisation des AED

 

Dans le contexte actuel de crise sanitaire, les équipes de vie scolaire sont épuisées et en colère face aux demandes toujours plus importantes des chef-fes d'établissements. Les AED font aussi face à une grande  précarité qui est pour elles et eux source de grandes injustices.


Alors le 1er décembre, aucune vie scolaire ouverte : grève et manifestation pour la satisfaction des revendications !

Dans plusieurs établissements, les Assistant-es d’Éducation ont été nombreux-ses à se mettre en grève mardi 10 novembre dernier. Dans bien des bahuts, ce sont même elles et eux qui ont été les plus mobilisé-es fermant ainsi plusieurs vies scolaires.


En trame de fond, il y a bien entendu le contexte sanitaire et la dégradation de leurs conditions de travail, mais aussi et surtout le rejet de la précarité et des injustices dont iels sont les victimes. Un mouvement spontané et salutaire qui ne demande qu'à se poursuivre et s'étendre.

Nous revendiquons :


- La titularisation par la création d’un statut d’éducateur scolaire ;
- L’obtention de la prime REP/REP+ pour les AED ;
- L’augmentation des salaires ;
- Le retour à une gestion rectorale des contrats AED et mise en place des commissions paritaires dédiées aux questions liées à l’emploi et aux conditions de travail des AED ;
- Le recrutement massif de personnels AED.

 


Télécharger le tract

Recherche

Faits marquants en image

A suivre

  • Chut n°2

  • Chut n°3 bis

  • Chut n°3

  • Chut n°4

  • Chut n°5

prev next

En ligne actuellement

Nous avons 80 invités en ligne