Rentrée des AED : situation et perspectives

Tract de SUD Education Calvados - 22 novembre 2020

 

AED - Tract de SUD Education Calvados - 22 novembre 2020Rentrée des AED : dans le contexte actuel de crise sanitaire, les équipes de vie scolaire sont épuisées et en colère face aux demandes toujours plus importantes des chef-fes d'établissements. Les AED font aussi face à une grande précarité qui est pour elles et eux source de grandes injustices. Petit tour d'horizon de la situation et des perspectives d'actions.

 

Dans plusieurs établissements, les Assistant-es d’Éducation ont été nombreux-ses à se mettre en grève mardi 10 novembre dernier. Dans bien des bahuts, ce sont même elles et eux qui ont été les plus mobilisé-es fermant ainsi plusieurs vie-scolaires. En trame de fond, il y a bien entendu le contexte sanitaire et la dégradation de leurs conditions de travail, mais aussi et surtout le rejet de la précarité et des injustices dont ils-elles sont les victimes. Un mouvement spontané et salutaire qui ne demande qu'à se poursuivre.

 

Le déclencheur c’est bien entendu la dégradation considérable des conditions de travail à laquelle sont confronté-es les collègues AED depuis la rentrée. Ces dernier-es sont non seulement en première ligne pour mettre en place le protocole sanitaire mais ils-elles se retrouvent aussi particulièrement exposé-es aux risques de contamination. Les équipes de Vie Scolaire doivent bien souvent gérer dans l’urgence et faire face à un manque d’effectif criant dans bien des établissements. La période le montre encore, malgré l’importance essentielle dans la vie des établissements des Assistant-es d’Education, ces dernier-es ne reçoivent pas la reconnaissance à laquelle ils-elles ont droit et ne sont associé-es que très marginalement aux prises de décisions. Ce manque de reconnaissance n’est pas nouveau, il est d’ailleurs inhérent à la précarité du contrat des Assistant-es d’Education. Cette précarité permet tous les excès de la part de la hiérarchie et des chef-fes d’établissements employeurs, elle est source de nombreuses injustices. C’est avant tout cela qu’expriment les AED à travers la mobilisation qu’ils-elles sont en train de construire. Trop souvent les AED sont victimes de décisions arbitraires de la part des directions d’établissements. Aussi, l’absence de prime REP/REP+ pour les AED est tout à fait emblématique de la précarité subie. Les AED et les AESH sont les seules catégories de personnels à ne pas en bénéficier dans les établissements d’éducation prioritaire. Ce n’est pas un hasard et l’Education Nationale compte bien continuer à faire des économies sur leur dos. Pour montrer l’inadéquation totale entre l’importance de leurs missions et la façon dont ils-elles sont considéré-es, les AED déjà mobilisé-es appellent leurs collègues à les rejoindre massivement dans l'action. SUD éducation appelle les autres personnels à organiser la solidarité et à apporter leur soutien à la mobilisation des AED et à se montrer vigilant-es face aux éventuelles pressions dont les collègues AED seraient l’objet.

SUD Education 14 va pousser au niveau local et national pour aboutir à une journée de mobilisation dès début décembre. Nous vous informerons prochainement des modalités d'action choisies. Par ailleurs, nous vous invitons à
prendre contact avec nous pour nous faire remonter la situation et le niveau de mobilisation dans vos établissements.

 

 


Télécharger le tract


Communiqué de SUD Éducation Calvados et Solidaires

Nouvelles circulaires, une dégradation sans précédent des conditions de travail des AESH!

 


Réunion d'information syndicale

Mardi 15 octobre

13h30 16h30
à CAEN
maison des syndicats, 9 rue du colonel Rémy

 

C'est un droit pour tous les personnels. Vous pouvez bénéficier de 12 heures (4 réunions de trois heures) de réunions d’information syndicale par an à plein traitement durant l’année.
Cette après-midi ne peut être déduite de vos salaires.

 

Pour t'inscrire : adresse une lettre modèle à ton ou ta supérieur-e : pour le DASEN ou pour un-e chef-fe d'établissement

avant le 8 octobre



Nouvelles circulaires 2019 AESH dégradation sans précédentNouvelles circulaires 2019 AESH dégradation sans précédent

 

 

 

 


Télécharger le communiqué : en couleur en noir et blanc

Télécharger l'affiche pour la RIS



Action contre le décret de chasse aux chômeurs et chômeuses

Retour sur le Mardi 14 mai

Action contre le décret de chasse aux chômeurs et chômeuses

à l'initiative de Solidaires Précaires Chômeurs, La CGT chômeurs rebelles, la Koordination des Intermittents du Calvados

 

 

Une petite quarantaine de personnes dont 6 Solidaires ont participé à l'action de ce jour à l'initiative de Solidaires Précaires Chômeurs, de la CGT et de la KIC (intermittents). Nous avons investi le Pôle Emploi de Mondeville dans lequel nous avons fini par rentrer même si la direction de Pôle Emploi ne le voulait pas ( nous on est là, même si Pôle Emploi ne veut pas, nous, on est là....).

 

Nous avons distribué un tract de dénonciation des contrôles, proposé du café (prix libre) aux personnes qui entraient. Nous avons chanté, fait un petit discours pour dénoncer le système de sanctions du nouveau décret mis en application le 1er janvier.

Les médias nous ont boudé mais des intermittents ont filmé et vont faire circuler dans nos réseaux. L'idée par la répétition de ce genre d'action est de créer un évènement.

 

On recommence le 4 juin à partir de 9h devant la CAF de Caen.

On vous y attend nombreux et nombreuses.

 

 


Voir la vidéo du Mardi 14 mai


Recherche

Faits marquants en image

A suivre

  • Chut n°2

  • Chut n°3 bis

  • Chut n°3

  • Chut n°4

  • Chut n°5

prev next

En ligne actuellement

Nous avons 102 invités en ligne