Contre les violences faites aux femmes dans l’éducation nationale

 

L’école est le théâtre, comme partout ailleurs, des violences sexistes, verbales, physiques et symboliques, qui s’exercent contre les femmes.. Certaines femmes sont par ailleurs victimes de discriminations croisées spécifiques : discriminées en tant que femme ET en tant que lesbienne / racisée / trans.
On met souvent en avant le sexisme des élèves. Oui, il y a beaucoup à faire pour déconstruire dans leurs esprits les stéréotypes sexistes, pour garantir des relations plus égalitaires entre filles et garçons.
Mais nous devons nous garder de toute autosatisfaction... Seul-es les élèves seraient sexistes ?

Non, les adultes, toute la communauté éducative doit aussi balayer devant sa porte. Car les ambiances sexistes, les discriminations et les violences à l’égard des femmes sont une réalité dans l’Education Nationale.


Violences verbales

« Blagues » sexistes
Propos désobligeants sur le physique, l’habillement, l’orientation sexuelle (mise en doute de l’homosexualité pour les lesbiennes «féminines», qui «n’auraient pas trouvé le bon», dénigrement des lesbiennes dites «masculines»)
Propos insistants sur la couleur de peau, les cheveux, la coiffure et questions insidieuses sur les origines, la culture pour les femmes racisées Insultes lesbophobes
Attitudes transphobes (utiliser le prénom d’état civil et non le prénom choisi, genrer incorrectement la personne en appelant «monsieur» une femme trans)...

Lire la suite...


Israël contre le bateau des femmes pour Gaza !


Le 5 octobre dans l’après midi, l’armée israélienne a intercepté la Zaytouna-Oliva, bateau de femmes pour Gaza, et l’a dirigé vers Israël. Des Gazaouis s’apprêtaient à l’accueillir, en vain encore une fois. Cette initiative regroupait 13 femmes de nationalités différentes et dont Mairead McGuire, prix Nobel de la paix. Plusieurs bateaux, flotilles ont tenté à différentes reprises de briser ce blocus. Cette fois encore, un acte de piraterie au regard du droit international vient de l’empêcher d’aboutir.


De nombreuses organisations et personnalités avaient au préalable demandé un soutien des autorités internationales et de leur pays pour imposer le passage de ce bateau pacifique.


Lire la suite...

Sud Education Calvados
8 rue Ampère - 14123 Cormelles le Royal
02 31 24 23 36 - 06 72 67 50 13

Egalité hommes/femmes à l’Education Nationale ?
On est loin du compte !

Le 8 mars est la journée des luttes des femmes. Emparons nous de cette date pour faire valoir nos revendications. A cette occasion, brisons le silence des inégalités entre hommes et femmes dans la fonction publique d’enseignement.

 

Inégalités salariales

 

Le mythe veut que la fonction publique soit le lieu même d’exercice de l’égalité homme-femme au travail. Qu’en est-il dans les faits ? Dans la fonction publique, les femmes sont payées 18% de moins que les hommes.
Chez les enseignant-e-s, l’écart est de 13%, soit 4 000 euros de moins par an (bilan social du ministère de l’éducation, 2014). Comment en est-on arrivé là ?
Parce que les enseignantes sont avant tout professeures des écoles (82% des effectifs) moins bien rémunérées que les professeurs du secondaire : les PE gagnent 5000 euros de moins par an que les certifiés.
Chez les agentes (source MEN, 2014), les inégalités se retrouvent aussi.
Parce que les femmes sont le plus souvent celles qui se sacrifient pour élever les enfants, dans une profession où le nombre d’enfants par femmes est parmi les plus élevés : elles font le « choix » plus que les hommes de demander des temps partiels.
Parce qu’en cas de congé maternité ou parental, la note administrative est gelée, pénalisant l’avancement des femmes.
Parce que les hommes profitent d’ avancements plus rapides.

 

Lire la suite...

Recherche

Faits marquants en image

A suivre

  • Chut n°2

  • Chut n°3 bis

  • Chut n°3

  • Chut n°4

  • Chut n°5

prev next

En ligne actuellement

Nous avons 54 invités en ligne