Gel de l’indice, Report du PPCR, Jour de carence,

Cotisations Retraites, CSG...

Baisse des salaires dans l’Éducation Nationale

Les personnels de l’Éducation Nationale constatent, comme les autres fonctionnaires d’État, quelle haute idée se fait d’eux le gouvernement. Ils et elles ont remarqué que leur salaire versé à la fin du mois de janvier est inférieur à celui de décembre 2017.

 

 

Augmentation des prélèvements sans augmentation de salaire = baisse

 

➔ Les salaires des fonctionnaires sont mis à mal depuis janvier par le rétablissement du jour de carence.


➔ Le taux de cotisation de la pension civile augmente ; pas les salaires... Les personnels voient leur rémunération mensuelle nette baisser d’environ 5 à 10 euros.

 

➔ Qui plus est, la CSG augmente de 1,7 points (soit une augmentation de 20 %). Elle n’est compensée, provisoirement, que par une indemnité, et non du salaire. De surcroît, la CSG augmentera à n’en pas douter les années suivantes. En tout état de cause, pour les nouveaux personnels, cette compensation ne s’appliquera même pas. Au passage, quand le gouvernement augmente la CSG en baissant les cotisations sociales, c’est la Sécurité Sociale qu’il attaque.

 

Lire la suite...


NON à l'injuste et l'inégalitaire

système de retraite à points

 

Le candidat Macron avait promis de supprimer tous les régimes de retraite, de les remplacer en 2018 par un seul régime dit à points.


Le Conseil des Ministres a nommé Jean-Paul Delevoye Haut-Commissaire à la réforme des retraites, pour le mettre en place, probablement plutôt début 2019, afin de disposer d’un an pour « concerter » et surtout tenter de résoudre les très nombreux problèmes posés par un changement de système de retraite, de préciser l’éventuelle prise en charge par l’impôt des solidarités supprimées.

 

Le Haut-Commissaire a commencé la concertation en recevant un par un les différents acteurs dont les organisations syndicales.

 

Reçue le mercredi 6 décembre 2017, l’Union syndicale Solidaires a affirmé son opposition à cette « réforme » qui va augmenter les injustices et les inégalités et baisser les retraites et pensions.

 

 

Le régime à points supprime les solidarités


Le Haut-Commissaire est chargé d’élaborer un régime commun universel pour tout le monde sans exception, un système par points, qui respecte le principe « un euro cotisé donne les mêmes droits, quel que soit le moment où il a été versé, quel que soit le statut de celui qui a cotisé ». La cotisation salaire achète des points, à une valeur déterminée chaque année, et les vend lors du départ en retraite, là aussi à un prix changeant chaque année. Prix de vente et d’achat du point sont votés par les parlementaires chaque année de façon à équilibrer les comptes du système de retraite.

 

Solidaires a affirmé son attachement aux systèmes actuels de retraite :

 

Lire la suite...


 

Communiqué

le gouvernement taxe les personnes retraitées les plus démunies


Le Sénat a discuté du projet de loi de financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) et de la suppression de la hausse de la CSG de 25 % pour les retraités, décidée par les députés. Le rapporteur Modem a avoué clairement « Il y a une partie des retraités qui n’aura aucune compensation ».


Pour masquer/défendre la politique du gouvernement, le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a affirmé « Le gouvernement entend bien augmenter la fiscalité pour les retraités qui ont plus de 2 500 euros de revenu personnel » qui ne sont pas des « retraités modestes » et « peuvent participer à la solidarité nationale ». Il prétend ainsi que la baisse de la Taxe d’habitation compensera la hausse de la CSG.


Gérald Darmanin oublie de préciser le contexte, la pension moyenne brute de 1 380 € qui va subir un nouveau gel pendant l’année 2018.

 

Le gouvernement ne précise pas que la CSG augmentera dès le 1er janvier 2018, alors que l’incertaine baisse de la Taxe d’habitation sera étalée sur trois ans. Incertaine, car elle dépend de la politique fiscale de chaque collectivité locale. Au-delà de l’inégalité de récupération, une faible taxe locale ne compensera jamais l’augmentation de la CSG. Une personne retraitée ayant 2 450 €, jugée « modeste » par M. Darmanin, paiera 500 € d’augmentation de la CSG. Combien récupèreront la même somme en taxe d’habitation ?

 

Lire la suite...

Recherche

Faits marquants en image

A suivre

  • Chut n°2

  • Chut n°3 bis

  • Chut n°3

  • Chut n°4

  • Chut n°5

prev next

En ligne actuellement

Nous avons 100 invités en ligne