Recherche

Spécial précaires

Faits marquants en image


Les 9, 10 et 14 avril, sans attendre,

amplifions les luttes !

 

Depuis le 3 avril, les cheminot-es se mobilisent de manière massive contre la destruction du service public ferroviaire avec des grèves puissantes et déterminées, tellement que la direction de la SNCF déraille et se décrédibilise en annonçant seulement 30% de grévistes, alors que 90% des trains ne circulent pas. La Fédération SUD-Rail appelle à renforcer la mobilisation dans la grève, aux piquets, dans les AG, à proposer des actions permettant aux autres luttes de s’agréger à l’action des cheminot-es... les dates des 8 et 9 avril doivent y participer notamment le 9 à Paris en se joignant aux cortèges.


Dans les universités, les blocages, AG et mobilisations se multiplient contre la sélection à l’entrée de l’université avec plus d’une trentaine de facultés et établissements universitaires concernés, le tout dans un contexte de répression et d’attaques physiques de l’extrême droite . De nouvelles dates de manifestations sont programmées, notamment le 10 avril.


A cette même date, sur les questions salariales, le personnel d’Air France est à nouveau appelé à cesser le travail les 10 et 11 avril prochains ainsi que les 17 et 18 après des mobilisations réussies en mars. D’autres secteurs sont aussi en lutte : les finances publiques avec des mobilisations réussies ces derniers jours, comme à Paris, et un préavis de grève déposé jusqu’à juin ; dans l’éducation avec des grèves des personnels précaires, dans la santé également les choses bougent en lien avec les mobilisations dans les EHPAD et les hôpitaux en lutte. A la Poste, de nombreuses grèves larges et dans la durée sont en cours en Ille-et-Vilaine, en Gironde et dans les Hauts de Seine.

 

Lire la suite...


Communiqué de SUD Éducation et Solidaires

Communiqué suite à la grève des précaires - Avril 2018 -

 

>> "Grève des précaires" à l'initiative de SUD Education Calvados et du collectif AESH, Agir Ensembe pour un Statut Honnête, à laquelle se sont jointes la FSU et la CGT.


Une AG s'est tenue le matin du 5 avril regroupant essentiellement une cinquantaine d'AESH (intervenant-es auprès des élèves en situation de handicap), d'AED (assistant-es d'éducation) et de titulaires. C'est une première que de voir ces personnes en grève avec leur salaire de 700€ et leur contrat souvent à durée déterminée. La manifestation s'est terminée devant la permanence du député"En Marche" ...bien gardée. Une délégation sera reçue ... lundi !

 

Quelques photos :
http://www.resistances-caen.org/photos687-manifestation-des-precaires-de-l-education-nationale-le-5-avril-2018.html


>> Ça grogne partout! Il faut dire que 30 500 contrats  aidés, sans doute plus de 50 000 AESH, ça fait du monde; sans compter les AED, les profs contractuel-les et les services civiques.

 

Cette journée de lutte est née sous l'impulsion de l'AG des précaires d'Ile-de-France qui a essaimé dans de nombreuses villes: Foix, Valence, Montepellier, Nancy, Châlon-sur-Saône, Lille, Pau, Rennes ...Partout la même colère et la nécessité de se faire entendre: 1 poste sur 4 est précaire dans l'Education nationale, notre école tient debout grâce à l'exploitation massive de personnels dans la souffrance. Plus de contractuel-les, ce sera plus de précarité et moins de service publique. Inversons la vapeur.


N'abandonnons pas l'école publique, titularisons tous ses personnels.


La lutte continue !


Télécharger la déclaration


Agenda militant

<< Oct. 2018 >>
LMMJVSD
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui386
mod_vvisit_counterHier1880
mod_vvisit_counterCette semaine6234
mod_vvisit_counterLa semaine dernière7722
mod_vvisit_counterCe mois-ci23985
mod_vvisit_counterLe mois dernier63950
mod_vvisit_counterCumul6562171

 ,