Quatre ans après, la répression post-CPE continue son bout de chemin

Quatre militants dont un de SUD Etudiant, condamnés après le mouvement anti-LEC doivent s'acquitter de dommage et intérêts important, près de 4 ans après.


La mouvement contre la LEC (loi d'Egalite des Chances) de 2006 fut le plus important mouvement social de ces dernières années, exemplaire par la forme, unissant travailleurs/euses en formation, en recherche d'emploi, en retraite, en activité...Cette loi a suscité douze semaines de lutte exceptionnelle qui se sont soldées par le retrait du CPE.


Lire la suite...

Recherche

Faits marquants en image

A suivre

  • Chut n°2

  • Chut n°3 bis

  • Chut n°3

  • Chut n°4

  • Chut n°5

prev next

En ligne actuellement

Nous avons 103 invités en ligne