Recherche

Spécial précaires

Faits marquants en image


Nouveau système de retraite :

les femmes encore sacrifiées ?

 

Le gouvernement Macron passe tous les systèmes de solidarité à la moulinette, et celui des retraites est visé pour 2019. La question des « droits familiaux » qui compensent en partie les inégalités de retraite des femmes, fait l’objet de discussions avec les organisations syndicales. Les scenarii envisagés ne sont pas encore arrêtés, mais nul doute que l’harmonisation prévue de ces droits qui représentent 17,8 milliards d’euros aujourd’hui, rime avec diminution !

 

 

Inégalités de retraites, la faute à qui ?


Nul ne peut ignorer que les femmes touchent 40 % de retraite de moins en moyenne que les hommes. Cette différence substantielle découle des inégalités salariales discriminatoires, du temps partiel imposé, des emplois précaires que les femmes occupent, des métiers féminisés qui sont moins rémunérés que d’autres, et des différences de déroulement de carrières (effet plafond de verre, impact des maternités et du rôle assigné aux mères)...

 

Lire la suite...


Sortie du rapport

« Pour une politique de vie associative ambitieuse et le
développement d’une société de l’engagement » :

Mais où sont les 1,8 millions de salarié.e.s associatifs ?

 

La concertation du « secteur associatif » lancée en fin d’année dernière vient d’aboutir au rendu d’un rapport sobrement intitulé « Pour une politique de vie associative ambitieuse et le développement d’une société de l’engagement ». Loin du titre mirobolant qu’on lui a donnée, cette concertation menée sans les salarié.e.s et leurs représentant.e.s, mais avec tout ce que le pays compte de têtes de réseaux associatifs, accouche de 59 propositions bien trop insuffisantes quand ce n’est pas dangereuses pour le secteur associatif.


Un grand nombre des mesures préconisées dans ce rapport sont d’ordre « technique ». Elles visent à simplifier les procédures de financement, à mieux mesurer, évaluer et faire connaître le secteur associatif ou à encourager le dialogue entre associations (comprendre têtes de réseaux) et pouvoirs publics.


On notera toutefois l’intérêt particulier accordé à la construction d’une société de l’engagement et à la valorisation du bénévolat qui tend à dénaturer l’idéal d’engagement comme forme de don. Des propositions telles que « l’ouverture d’un compte engagement citoyen », « le volontariat comme outil d’inclusion », etc. visent à construire des « droits », des « avantages » et à offrir une contrepartie aux personnes qui s’engagent. L’engagement libre et désintéressé est ici dévoyé au profit d’une logique utilitariste et libérale d’un engagement.

 

Lire la suite...

Agenda militant

<< Févr. 2018 >>
LMMJVSD
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui713
mod_vvisit_counterHier817
mod_vvisit_counterCette semaine3360
mod_vvisit_counterLa semaine dernière7722
mod_vvisit_counterCe mois-ci21111
mod_vvisit_counterLe mois dernier63950
mod_vvisit_counterCumul6559297

 ,