Recherche

Spécial précaires

Faits marquants en image

Le gouvernement a, malgré l'opposition unanime des organisations syndicales mises devant le fait accompli, décidé l'instauration d’une journée de carence dans la Fonction publique. Elle s'applique au 1er janvier 2012 pour les agents publics, les fonctionnaires et agents non titulaires de droit public, placés en congé de maladie ordinaire.


Dès l'annonce de cette mesure, nos organisations l'ont dénoncée et demandé son retrait.


En effet, cette disposition va pénaliser durement les agents de la Fonction publique contraints à congés maladie sur prescription médicale. Ils subiront de fait, une baisse de salaires comme s'ils étaient « coupables d'être malades ». Cette nouvelle amputation de leur pouvoir d’achat viendra s’ajouter à celles, déjà sans précédent, dues au gel de la valeur du point, à l’augmentation des cotisations pour les pensions…


Il s’agit bien d’une nouvelle atteinte au statut des fonctionnaires, garant de l’égalité de traitement et d’une volonté de stigmatiser les agents de la fonction publique dont l’engagement professionnel permet de faire vivre le service public dans des conditions pourtant parfois difficiles.


Si le gouvernement entend réduire les congés de maladie, nos organisations considèrent qu’il lui faudrait plutôt agir sur les conditions de travail et le renforcement de la médecine de prévention dans le cadre, notamment, de la médecine du travail.


Les organisations CFTC, CFDT, CGC, CGT, FSU, Solidaires et UNSA demandent solennellement au gouvernement de renoncer à cette mesure autant injuste qu'inefficace.


Paris le 14 février 2012


Télécharger le communiqué



 

Déclaration au CTA du 23/1/12,
Union Syndicale SUD Education


Mesdames, messieurs,

La longueur de cette déclaration sera inversement proportionnelle à notre colère.

Nous assistons à la mort du service public de l’Éducation Nationale.
Les RASED sont supprimés, pourquoi aider des élèves qui ne deviendront pas managers ?
Les lycées professionnels sont matraqués, c'est emblématique du mépris porté aux plus défavorisés et à la formation professionnelle publique.
Les enseignements en lycée sont réduits à un vernis informe, laisser les masses dans l'ignorance c'est  bon pour la finance...

Nous nous insurgeons et ferons tout  pour arrêter cette machine infernale libérale qui s'emballe et qui détruit tout ce qui a été patiemment et chèrement construit par nos prédécesseurs.

Plutôt que le triple A, nous devons défendre l'égalité et la fraternité, parents pauvres de la devise de la France.

Les travailleurs, et non collaborateurs comme on a coutume dorénavant de les appeler, se souviendront de ces heures sombres et des sinistres personnages qui préfèrent défendre la finance plutôt que le bien public.


Télécharger la déclaration


Agenda militant

<< Oct. 2018 >>
LMMJVSD
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui763
mod_vvisit_counterHier817
mod_vvisit_counterCette semaine3410
mod_vvisit_counterLa semaine dernière7722
mod_vvisit_counterCe mois-ci21161
mod_vvisit_counterLe mois dernier63950
mod_vvisit_counterCumul6559347

 ,