Recherche

Agenda militant

<< Nov. 2019 >>
LMMJVSD
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

Faits marquants en image

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui391
mod_vvisit_counterHier3780
mod_vvisit_counterCette semaine8570
mod_vvisit_counterLa semaine dernière69074
mod_vvisit_counterCe mois-ci131016
mod_vvisit_counterLe mois dernier119561
mod_vvisit_counterCumul7933771

 , 


Éducation à la sexualité :

du bricolage pour un projet primordial

 

Les objectifs définis dans la circulaire sur l’éducation à la sexualité, publiée au BO le 13 septembre, sont ambitieux mais cela nécessite des moyens et du personnel.


Dans cette société, les discours normatifs et les pressions sociales pèsent lourdement sur les sexualités et le rapport aux corps des individu-es et participent à la perpétuation du sexisme et des LGBTQIphobies. L’éducation aux sexualités est donc un enjeu de l’égalité entre toutes les identités de genre et de l’égalité entre toutes les orientations sexuelles.

 

 

Lire la suite...


Réforme du LGT et du Bac

La réforme à l'épreuve de sa mise en oeuvre

 

Et maintenant, on se mobilise !

 

SUD éducation a voté contre la réforme du baccalauréat et du lycée général et technologique en Conseil Supérieur de l’Education :

  • Derrière la promotion du choix des élèves (apparemment « libres » de choisir leurs spécialités), cette réforme organise concrètement la mise en concurrence des établissements, des territoires et des individus.
  • Elle vise également à réduire drastiquement les postes et les dépenses, en permettant de maximiser le nombre d’élèves par classe.
  • Elle favorise enfin les milieux sociaux les plus aisés en complexifiant l’orientation et en faisant dépendre la poursuite des études dans le supérieur du choix des spécialités et donc de l’accès à certains lycées.

À l’heure où la réforme se met concrètement en place, il est temps de faire un premier bilan. Et surtout, il est temps de se mobiliser !

 

Lire la suite...


 

 

Danger !

Vers la disparition des métiers de l'adaptation scolaire


Le bilan de la première année du CAPPEI confirme les craintes exprimées par le collectif RASED : la réforme de la formation des enseignants spécialisés signe la fin de l’adaptation scolaire et notamment de la rééducation à l’école et du dispositif RASED. Or, les difficultés d'adaptation à l’école relèvent du rapport au Savoir, du rapport à la Loi, du rapport à l’apprentissage, à l’école, à la vie en collectivité (...) en présence ou non d’un handicap reconnu.


Les personnels des RASED témoignent de la forte croissance des demandes d’aide au RASED formulées par les enseignants des classes et de leur impossibilité à répondre à toutes ces demandes, faute de moyens. Sur les territoires où les RASED sont désormais absents ou incomplets, il n’existe plus d’autre réponse que la réponse médicale, tant pour les enseignants que pour les familles.

 

Lire la suite...



École Freinet d'Hérouville

2 motions de Conseil des Maîtresses

contre les évaluations nationales

 

Évaluations CP/CE1

 

Le conseil des maitres de l’école primaire Freinet a décidé de ne pas faire passer les évaluations  CP/CE1 en cette rentrée 2018.

 

Après avoir pris connaissance du protocole d’évaluation à destination des élèves de CP et CE1, le conseil des maîtres considère que de nombreux items sont inadaptés aussi bien dans leur contenu que dans leur organisation et passation. La limitation du temps génère du stress, la période choisie pour effectuer ces évaluations n’est pas en cohérence avec les programmes de 2015 qui préconise une adaptation progressive et rassurante à l’entrée en CP.

 

 

Lire la suite...


Pas de vagues:

L'instrumentalisation continue

 

SUD éducation a appris par voie de presse que le premier ministre a confié une mission à un députée, une maire et une rectrice au sujet de la violence, dont les conclusions sont déjà écrites : “la responsabilisation des familles et l’accompagnement à la parentalité pour prévenir les violences, l’ensemble des comportements inadaptés ou encore l’absentéisme scolaire”.


En filigrane : la suppression des allocations familiales pour les parents d’élèves décrocheurs et décrocheuses, sujet sur lequel Blanquer a déjà multiplié les annonces ces dernières semaines, reprenant un vieux projet de Sarkozy massivement rejeté à l’époque.

 

Lire la suite...