Recherche

Agenda militant

<< Août 2018 >>
LMMJVSD
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Profession de foi élections 2018

Faits marquants en image



1 être humain = 1 être humain
MANIFESTONS contre la nouvelle loi asile-immigration !

 


 

Appel deL’Assemblée de Caen des États généraux des migrations (AG de Lutte contre toutes les expulsions, Asti 14, Camo, CCFD-Terre Solidaire, Citim, Demosthène, Emmaüs 14, Itinérance Sud Manche, La Cimade, La Ligue des Droits de l'Homme, Médecins du Monde, Terre des Hommes) ainsi que l'Asheti et Des Lits Solidaires.

 

Exilé-e-s, demandeur-e-s d’asile, dubliné-e-s, mineur-e-s, sans-papier-e-s, étranger-e-s, immigré-e-s, français-es…tous et toutes ensemble pour l’application des articles 13 et 14 de la Déclaration universelle des droits humains :

« Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un État. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays. […] Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l'asile en d'autres pays ».

 


Samedi 2 février 2019

14h place St Pierre à Caen



La nouvelle loi asile-immigration, dite loi Collomb, a été publiée au Journal officiel le 10 septembre 2018. C’est une nouvelle régression pour les droits des personnes étrangères en général et des personnes exilées en particulier.

 

 

 

  • Les droits et libertés des demandeurs et demandeuses d'asile sont réduits. On peut :

- En expulser certain-e-s durant leur recours contre un premier refus.

- Les obliger à vivre dans une région et pas dans les autres.

- Les empêcher de circuler librement sur le territoire.

- Les obliger à faire leurs procédures par visio-conférence.

- Les empêcher de demander un titre de séjour une fois débouté-e-s.

- Les assigner à résidence et les expulser plus facilement après un refus.
  • Les droits et libertés des étrangers et étrangères sont réduits. On peut :


- Les retenir 24 heures lors d'un contrôle de papiers au lieu de 16 heures.

- Les enfermer à domicile 3 h/jour en cas d'assignation à résidence.

- Leur interdire de revenir sur le territoire français en cas d'expulsion.

- Les enfermer en centre de rétention pendant 90 jours au lieu de 45.

- Les empêcher de circuler en France avec des papiers d'un autre pays européen.

- Compliquer leur régularisation s’ils/elles sont parents d'enfant français.





Télécharger l'appel

Télécharger le tract



Message de militant-es de Lisieux

Appel à la grève et manifestation mardi 15 janvier 2019

 

La manifestation grève gilets jaunes macron bourgthérouldmobilisation de l'acte 9 des Gilets jaunes ce samedi 12 janvier, en Normandie comme dans tout le pays, démontre que la colère sociale est loin de retomber. Depuis plus de huit semaines, des femmes et des hommes se battent pour leur dignité et pour une plus grande justice sociale.

 

[...]

 

C'est pourquoi, des militant-e-s syndicaux proposent une action conjointe avec les Gilets jaunes de la région, dans le respect mutuel des moyens d'expression et d'action. Ils/elles appellent

à la grève et à la manifestation des salarié-e-s à l'occasion de la venue de M. Macron à Grand Bourgthérould, commune de l'Eure,

ce mardi 15 janvier 2019,

pour faire entendre ensemble nos colères et revendications.

 


Télécharger l'appel