Recherche

Spécial précaires

Faits marquants en image

Communiqué de presse du 31 mars 2011

Carte scolaire dans le Calvados



Contrairement aux propos tenus ce matin par l’Inspecteur d’Académie du Calvados, notre département n’est pas « privilégié » et les 85 postes d’enseignants supprimés dans le département pénaliseront lourdement  les enseignants et les élèves.

C’était d’ailleurs l’avis des très nombreuses personnes présentes devant  l’Inspection académique hier. Les enseignants, les parents d’élèves et les élus d’une trentaine d’écoles sont venus protester contre les suppressions de 76 classes, de 10 postes de remplaçant, de 9 postes de soutien aux apprentissages, de 13 postes de maître d’aide aux enfants en difficulté, etc…

Nous tenons aussi à préciser que la France présente le taux d’encadrement le plus bas des pays de l’OCDE dans l’enseignement primaire, contrairement aux insinuations de M l’Inspecteur d’Académie et que le diminution des effectifs en classe est une des conditions indispensables à la réussite des élèves.


Télécharger le communiqué

Pour l’arrêt des expulsions !
Pour la production massive de logements sociaux !

Contre le logement cher !
Manifestation samedi 12 mars 2011 à 15h00 - Place du Théâtre à CAEN



Cette année encore, le 15 mars sonne la fin de la trêve hivernale, la reprise des expulsions sans relogement, l’angoisse pour des dizaines de milliers de familles et de personnes d’être jetées dans la rue par la force et de sombrer dans l’exclusion. Chaque année, les expulsions sont toujours plus nombreuses : elles sont en hausse de 50% depuis 2002…

Les locataires et les accédant-e-s modestes sont accablé-e-s par la flambée des loyers, des charges, de l’énergie, de l’immobilier et du foncier. C’est un véritable racket : de plus en plus de jeunes, de salarié-e-s, de précaires, de mères isolées… doivent y consacrer plus de la moitié de leur salaire. Or la hausse des prix de l’énergie, de la santé ou des produits frais, conjugués à la montée du chômage, à la précarisation de l’emploi, à la faiblesse des revenus (allocations, salaires, retraites…) et au renforcement des inégalités, frappent déjà durement les couches populaires.

Du fait du désengagement financier de l’Etat, la production de logements sociaux reste à un niveau très faible. Par contre, il dépense 10 fois plus pour aider les riches contribuables à acquérir des logements et à les louer au prix fort. La marchandisation des logements sociaux est en cours.

Lire la suite...

Agenda militant

<< Sept. 2018 >>
LMMJVSD
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui1105
mod_vvisit_counterHier2368
mod_vvisit_counterCette semaine1105
mod_vvisit_counterLa semaine dernière13380
mod_vvisit_counterCe mois-ci43458
mod_vvisit_counterLe mois dernier74124
mod_vvisit_counterCumul6517694

 ,