Recherche

Spécial précaires

Faits marquants en image


CHSCT-A du 7 juin 2018

Des agents souffrent...Et alors !!!

 

Le 12 octobre 2017, à la fin du premier CHSCT-A de l’année, Monsieur le recteur levait la séance en remerciant les membres présents de leur participation. Les membres ne savaient pas à ce moment là que ce comité serait présidé pour la dernière fois par le président puisque depuis ce jour la présidence a été à chaque fois déléguée.


C’est donc dans une ambiance tendue que c’est tenu le dernier CHSCT académique, où le DRH remplaçait pour la troisième fois le recteur à la présidence de la réunion. Force est de constater que la suppléance de la rectrice de l’académie de Rouen prime sur les instances de l’Académie de Caen.


Jouissez sans entrave ! Voilà 7 ans que le décret portant sur les CHSCT , son guide d’application ainsi que les orientations stratégiques du ministère sont bafoués. Pendant que les réunions se perdent dans des batailles juridiques les problématiques de santé et de sécurité aux personnels sont abordées à la marge. Voilà une bonne manière de passer en second plan les questions en matière de santé et de sécurité. Ce qui s’appelle des entraves en droit privé et qui sont passables d’amendes ou d’emprisonnement n’existe pas juridiquement en droit public !


Vous trouverez en pj la déclaration liminaire lue lors du dernier comité ainsi que la saisine de l’ISST suite aux entraves récurrentes de cette instance.


Nous attendons les conclusions de l’ISST !

 


Télécharger la déclaration liminaire SUD Éducation et FSU

Télecharger la saisine ISST



CHSCT-D 14

Déclaration intersyndicale

 

Le document du secrétaire d’État « dit » d’orientation pour la concertation intitulé «Refonder le contrat social avec les agents publics» présente les intentions gouvernementales.


Il s’agirait, entre autre, de fusionner les instances consultatives des personnels que constituent les Comités techniques avec les CHSCT.


Nos 4 organisations syndicales sont en désaccord avec le cadre ainsi fixé.


En effet, nous considérons comme un atout significatif et positif pour analyser, échanger et apporter des réponses constructives le fait d’avoir deux instances distinctes, ayant pour compétence de travailler sur des enjeux spécifiques clairement identifiés.


Le retour impromptu et inopiné à une instance unique aurait comme conséquence d’affaiblir et de diluer le travail à mener sur des thématiques très différentes et dont l’importance justifie une approche et des moyens qui ne sauraient être édulcorés.

 

Lire la suite...


Déclaration de SUD Éducation à la CAPA certifié-es

du 4 juin 2018

 

Dans cette CAPA nous poursuivons la mise en place du PPCR qui, avec la multiplication des grades, mène tout droit à l’individualisation des carrières. Chaque collègue devient une catégorie à lui ou elle tout-e seul-e. Personne ne s’y retrouve, les quotas imposés engendrent compétition, culpabilisation et auto-dévalorisation quand on n’est pas choisi-e, avec comble de l’inique les notes de service déclarant le gel des appréciations des représentant-es de la hiérarchie, enfermant les collègues dans un jugement définitif, car même s’ils ou elles suivent les conseils d’amélioration, de formation, ils et elles ne recevront plus aucune reconnaissance des efforts réalisés. Quel mépris de l’engagement professionnel.


Le projet nouveau de suppression des CAPA et la menace qu’elle fait peser sur le paritarisme est totalement inacceptable. Il n’y aurait plus de protection garantie s’il y a disparition des corps intermédiaires, quel dialogue social (tant vanté par ailleurs) s’il n’y a plus de représentant-es des collègues pour porter leurs besoins, leurs revendications, pour contrôler les agissements de l’administration ?


Sous couvert de « fluidifier les mobilités individuelles, d’assouplir les recrutements, d’alléger la gestion des personnels », le but est d’affaiblir la contestation, de détourner le regard des élu-es représentatifs/ives qui sont considéré-es comme des freins à la modernisation du service public.

 

La démocratie présentée comme un boulet, voilà qui présage de tristes lendemains. Ces contre-réformes contre les acquis confirment l’émiettement du collectif, la négation de la solidarité, le bâillonnement de la voix des collègues.

 

À SUD Éducation nous refusons ces traitements de plus en plus inégalitaires et injustes envers les travailleurs/euses, ce modèle de société où l’Éducation nationale devient le terrain de chasse prioritaire des adeptes du libéralisme, SUD Éducation sera toujours là pour le combattre.

 


Télécharger la déclaration


Agenda militant

<< Sept. 2018 >>
LMMJVSD
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui2236
mod_vvisit_counterHier1895
mod_vvisit_counterCette semaine2236
mod_vvisit_counterLa semaine dernière13020
mod_vvisit_counterCe mois-ci42221
mod_vvisit_counterLe mois dernier74124
mod_vvisit_counterCumul6516457

 ,