Luttes

 



Grève AESH et AED

Nous continuons le combat pour nos métiers mardi 13 juin

 

 

 

 

 

grève AESH AED Caen sud éducation solidaires


Le gouvernement a engagé une grande concertation autour de l’école inclusive sans inviter les personnels Accompagnant-es d’élèves en situation de handicap (AESH). Ce n’était pas un oubli, mais bien une volonté d’éviction.
Les fortes mobilisations de ces dernières années et les difficultés de recrutement pour les AESH et les AED (Assistant-es d’éducation), n’ont pas été prises en compte par le ministère. Les quelques concessions ministérielles sont très insuffisantes au regard des conditions salariales, d’emploi et de travail de ces métiers.
La forte précarité des AESH et des AED perdure et s’accentue dans un contexte de forte inflation. C’est inacceptable.
Pourtant, les AESH contribuent pleinement à la réussite de la scolarisation des élèves en situation de handicap et les AED sont essentiel-les au fonctionnement des services de vie scolaire.
L’école ne peut être vraiment inclusive tant que les AESH qui la mettent en œuvre sont privé-es d’un vrai statut de la Fonction publique. L’annonce par la Conférence Nationale sur le Handicap de la création d’un nouvel emploi regroupant les AESH et les AED nie les spécifiés de chacun de ces métiers et est une nouvelle étape dans le mépris. C’est inadmissible et la mesure envisagée doit être abandonnée.

Pour dire non à la précarité qui touche l’ensemble des AESH et les AED, nos organisations syndicales appellent tous les personnels à se mettre massivement en grève le 13 juin et à se réunir devant la Préfecture de Caen à 11 heures pour la reconnaissance de nos métiers dans leur spécificité !


Nous revendiquons :
-  L’abandon du projet de fusion des AESH et des AED en ARE (Accompagnant-es à la Réussite Educative)
-  La création d’un véritable statut de la Fonction publique de catégorie B pour reconnaître le métier d’AESH;
-  L’augmentation des rémunérations des AESH et des AED;
-  La garantie de pouvoir travailler à temps complet sur la base d’un accompagnement élève à 24h ;
-  L’abandon des PIAL et de la politique de mutualisation
-  Le recrutement des AESH qui manquent pour permettre aux élèves en situation de handicap d’être accompagné-es



Télécharger l'intégralité du communiqué




 

Tous et toutes en grève le mardi 6 juin !

Communiqué de l'intersyndicale interprofessionnelle du Calvados

 

 

 

 

Tract intersyndical Calvados
À l’appel de l’intersyndicale, ce sont plus de 46 000 travailleuses et travailleurs, jeunes et retraités
qui ont manifesté le 1er mai dans la Calvados !

Le monde du travail s’est une nouvelle fois mobilisé, de façon massive, et dans toute la France. Au total, ce sont plus de 2.3 millions de personnes qui ont déferlé dans les villes de notre pays pour le retrait de la réforme des retraites. Mais aussi pour rendre hommage aux travailleurs et travailleuses,
ainsi qu’à leurs luttes passées pour l’accès à de meilleures conditions de travail et à la dignité !


Cette 13ème journée unitaire contre la réforme des retraites démontre la détermination des travailleurs et travailleuses à faire échec à cette réforme. Mais elle démontre aussi la volonté du peuple d’être écouté. En effet, l’adoption de la réforme des retraites par le 49-3 a entraîné une crise
démocratique, dont il faut sortir le pays par le haut !
Depuis plus de 3 mois, des records sont battus. Tant par le nombre de manifestant.e.s - avec une moyenne de plus de 32 000 personnes par manifestation dans le Calvados, que par le nombre de grévistes, dans le public comme dans le privé.


Aujourd’hui encore, nous demandons au gouvernement, ainsi qu’aux députés, de prendre leurs responsabilités.


Si la date de la prochaine mobilisation peut faire débat, nous nous devons de rappeler que, pendant la Seconde Guerre Mondiale, de nombreux syndicalistes ont participé à la Résistance. Beaucoup d’entre elleux ont été arrêté.e.s, déporté.e.s, et exécuté.e.s. Alors, le 6 juin est aussi l’occasion pour nous de leur rendre hommage et de rappeler l’importance de leurs luttes - pour la liberté, la démocratie, les droits des travailleurs et travailleuses ! Face à l’ampleur de la contestation et la volonté majeure du rejet des 64 ans, nous demandons d’obtenir des réponses à la hauteur des enjeux ! Le gouvernement doit retirer son texte.

 


Nous le répétons : 64 ans, c’est non !
Le mardi 6 juin 2023
Maintenons massivement la pression pour que le gouvernement
retire sa réforme !


10h30 | Place Saint Pierre à Caen 17h30 | Porte de l’Horloge à Vire
17h30 | Place Mitterrand à Lisieux 17h30 | Place St Patrice à Bayeux



Télécharger le tract



 

 



 

CONTRE le casse de l'enseignement public !

Communiqué de presse de l'intersyndicale Education du Calvados

 

 

communiqué intersyndicale locale - mai 2023 - appel du 6 juin

 

Les personnels s’étaient mobilisés à l’automne contre la mise à sac de l’enseignement professionnel. Le gouvernement revient à la charge au mois de mai avec des annonces très inquiétantes pour l’avenir de l’enseignement professionnel et pour les conditions de travail les personnels des lycées professionnels.

Les personnels de l’Éducation nationale dénoncent le gel et la sous indexation du point d’indice : les salaires n’augmentent pas autant que l’inflation. La revalorisation annoncée sera moins élevée que prévu (+5,5% en moyenne) et sera vite rattrapée par l’inflation. C’est dans ce contexte que le gouvernement entend nous imposer la logique du travailler plus pour gagner plus avec le Pacte ! Celui-ci est un dispositif qui ne répond en rien aux attentes des collègues. Loin de contribuer à la revalorisation attendue par toutes et tous, il va conduire à un alourdissement de la charge de travail des personnels.

Le président n’épargne pas non plus les accompagnant-es d’enfants en situation de handicap et les assistant-es d’éducation dont le métier va disparaître pour fusionner, perdant alors tout sens et toute aide aux élèves en situation de handicap.

Loin de porter l’effort là où il le faudrait, ces mesures, si elles se concrétisent, vont continuer au contraire de fragiliser celle et ceux qui le sont déjà le plus.

Nous appelons aux rassemblements suivants :

 

• le 31 mai à 15h devant le rectorat de Caen pour marcher sur l’hôtel de région pour l’abandon de la réforme Macron-Grandjean des LP.


• Le 1er juin pour la grève AED / AESH avec un rassemblement à 10h30 devant la préfecture.


• à la grève le 6 juin, avec blocage du rectorat de Caen à partir de 7h pour rendre visible notre opposition à ce projet de réforme puis la manifestation rejoindra le cortège d’opposition à la réforme des retraites à 10h30 Place Saint-Pierre !

 

 

 

Les membres de l’intersyndicale du Calvados
CGT éduc’action, FSU 14, SNALC, SNCL, Sud éducation, UNSA


Télécharger le communiqué de presse


Recherche

Faits marquants en image

En ligne actuellement

Nous avons 26 invités en ligne