Recherche

Spécial précaires

Faits marquants en image

Luttes

 

 


 

 

 

Voilà le bilan de M. Blanquer et de Mme Vidal :
ils ont vidé les facs !

 

Jeudi 6 septembre, alors que la phase principale d’inscription via Parcoursup vient de se terminer, les ministres Vidal et Blanquer annoncent de concert que seuls 3 000 bacheliers sont sans affectation. En réalité, ce sont encore plus de 47 000 lycéens ou étudiants qui sont bloqués dans le logiciel, sans aucune place dans l’enseignement supérieur. À cela s’ajoutent les 71 000 jeunes en attente et qui espèrent obtenir une meilleure affectation... et les 181 000 candidats qui ont définitivement quitté la plateforme, dont on ne sait pas ce qu’ils sont devenus. Certains auront été découragés, d’autres ont été contraints de trouver une formation privée, ou bien ont eu l’obligation de chercher du travail. Bref, la ministre peut bien dire ce qu’elle veut, Parcoursup a laissé des dizaines de milliers de bacheliers sur le carreau.

 

Lire la suite...


La Société,

une affaire d'entreprise?

 

A la mi septembre, les député-es seront appelé-es à examiner le projet de loi Pacte pour « plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises ». De même que la loi Macron de l'été 2015, cette loi est un inventaire de mesures fourre tout pour « favoriser la croissance des petites et moyennes entreprises », créatrices selon ses concepteurs de nombreux emplois. Encore une loi qui érige « l’entreprise » comme solution aux problèmes économiques et sociaux. Encore une loi idéologique qui ne prend pas en compte les échecs successifs de ce type de « politiques de l'offre » qui se font au détriment de nos salaires et de la lutte contre le chômage. Mais est-ce vraiment le but recherché ?

 

Lire la suite...


Évaluations nationales :

le Ministre essaie d’acheter les enseignant-e-s

 

Le 17 septembre, le ministre Blanquer écrivait à une organisation syndicale pour lui annoncer que les enseignant-e-s du premier degré qui accepteraient de saisir les résultats des évaluations nationales imposées par le ministère bénéficieraient d’une réduction de 5 heures d’Activités Pédagogiques Complémentaires (APC).


Le ministère montre la fragilité de sa position face aux refus des enseignant-e-s de faire passer ces évaluations. Il en est réduit à proposer un marché de dupes aux personnels.


En proposant une compensation dérisoire pour la quantité de travail requise par la saisie de ces évaluations, le Ministre ne répond pas aux critiques de fonds formulées à l’encontre de ces évaluations incompatibles avec les valeurs et les pratiques d’une école égalitaire, émancipatrice et autogestionnaire que nous promouvons.

 

Lire la suite...

Agenda militant

<< Août 2018 >>
LMMJVSD
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui1100
mod_vvisit_counterHier2368
mod_vvisit_counterCette semaine1100
mod_vvisit_counterLa semaine dernière13380
mod_vvisit_counterCe mois-ci43453
mod_vvisit_counterLe mois dernier74124
mod_vvisit_counterCumul6517689

 ,