Recherche

Mouvement Inter

Vinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo Slider

Calendrier des stages et AG

<< Déc. 2019 >>
LMMJVSD
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui4948
mod_vvisit_counterHier6225
mod_vvisit_counterCette semaine42287
mod_vvisit_counterLa semaine dernière38186
mod_vvisit_counterCe mois-ci47217
mod_vvisit_counterLe mois dernier191478
mod_vvisit_counterCumul8041450

 , 

Luttes

 

Déclaration de SUD Éducation Calvados et Solidaires

Conseil Départemental de l'Education du Calvados
12 novembre 2019

 

 

 

 

Monsieur le Préfet,


Depuis le mardi 22 octobre date de l'expulsion de toutes les personnes abritées au Marais, des dizaines d'enfants scolarisés dans l'agglomération se retrouvent à la rue et ne savent pas  où ils pourront dormir le soir.


Chaque matin, ce sont donc des élèves fatigué-es que les professeur-es voient arriver à l'école, étant plus préoccupé-es par leur situation dramatique que par leurs apprentissages. Cette situation impacte aussi le quotidien de leurs camarades qui sont inquiets et inquiètes devant la situation de précarisation de leurs ami-es.
Dans le même temps, ce sont plus de 5900 logements inoccupés à Caen qui pourraient être ouverts pour accueillir ces familles expulsées.


Nous vous demandons M. le Préfet l'arrêt des expulsions, nous vous demandons d’obtenir auprès de la mairie de Caen des solutions pour reloger en urgence ces familles et ainsi  permettre aux élèves de retrouver des conditions dignes de vie et donc d'apprentissage.

 


Télécharger la déclaration

Télécharger le compte rendu



 

La lettre de mobilisation contre la fusion des académies n°14

Animée par les syndicats et des non syndiqué-es de Caen.

lettre de mobilisation n°14 contre la fusion des académies de Caen et Rouen


Télécharger la lettre n°14




Appel commun au 6 novembre

Dans le Calvados, RDV à 14H à la DSDEN

 

 

Nos organisations syndicales, FSU, UNSA-Education, SGEN-CFDT, FERC-CGT et SUD-Education ont adressé, le 8 octobre dernier, un courrier au Ministre de l’Education nationale à ce  jour sans réponse. Elles lui demandaient des actes suite au malaise, à l’émotion et à la colère exprimés par les personnels après l’acte dramatique de Christine Renon.


C’est pour exprimer fortement nombre de revendications que ces organisations syndicales appellent à faire du 6 novembre prochain une journée de mobilisation (rassemblements, conférences de presse, demandes d'audience...).


Elles demandent :

 

  • une réelle amélioration des conditions de travail des directeurs et directrices d’école, des enseignant-es et de tous les personnels qui font vivre les écoles, les établissements et les  services ;
  • une meilleure reconnaissance de leurs professionnalités ;
  • des mesures pour garantir la santé, la sécurité et le bien-être au travail et le développement des services de médecine de prévention ;
  • une organisation moins verticale et moins injonctive des écoles, établissements et services. L’organisation d’un travail plus collectif et à des rythmes plus respectueux de la qualité  de vie au travail ;
  • les moyens utiles indispensables au bon fonctionnement des écoles, des établissements et des services ainsi que les créations d’emplois nécessaires pour l’ensemble des personnels.

Enfin, ces organisations syndicales dénoncent, une nouvelle fois, la suppression programmée des CHSCT qui aggravera la prise en charge de celles et ceux qui sont en souffrance.

 

Les Lilas, 17 octobre 2019

Rassemblement le 6 novembre

à 14H à la DSDEN d'Hérouville-saint-clair

 


Télécharger  l'appel commun au 6 novembre